Tripartite à Moutier : motus et bouche cousue

Les cantons de Berne et du Jura se montrent peu loquaces après la rencontre tripartite qui ...
Tripartite à Moutier : motus et bouche cousue

Les cantons de Berne et du Jura se montrent peu loquaces après la rencontre tripartite qui s’est tenue lundi à Moutier. Le maire de la cité prévôtoise, Marcel Winistoerfer, exprime quant à lui un peu de scepticisme

 La Confédération, les cantons de Berne et du Jura et les autorités prévôtoises se sont rencontrées lundi à Moutier. (Archives). La Confédération, les cantons de Berne et du Jura et les autorités prévôtoises se sont rencontrées lundi à Moutier. (Archives).

Autant le dire tout de suite, ce n’est pas auprès des principaux intéressés que l’on en apprendra beaucoup plus sur le contenu de cette rencontre tripartite. Le mot d’ordre est clair : « motus et bouche cousue ».


Côté bernois, le président de la Délégation du Conseil-exécutif pour les affaires jurassiennes, Pierre Alain Schnegg, précise uniquement approuver l’idée d’une charte et annonce son soutien à la Confédération dans cette démarche. Son homologue jurassien, Charles Juillard, ne fait quant à lui aucun commentaire supplémentaire sur le contenu du communiqué de la Confédération.


Le maire de Moutier se montre à peine plus loquace. Marcel Winistoerfer dit s’être « rendu à cette séance sans en attendre trop et ne pas avoir été déçu ». Concernant la « charte prévôtoise », il accueille cette idée avec un peu de scepticisme et attend de voir quel sera son contenu. Marcel Winistoerfer espère que toutes les parties seront appelées à faire preuve de réserve dans leurs déclarations, et pas uniquement la commune de Moutier./ast


 

Actualités suivantes