Raymond Jecker n'est plus

Le maire de Lajoux est mort subitement la nuit dernière dans sa 70e année
Raymond Jecker n'est plus

Le maire de Lajoux est mort subitement la nuit dernière dans sa 70e année

Raymond Jecker, photographié dans les alentours de son village de Lajoux au début de l'année 2018. Raymond Jecker, photographié dans les alentours de son village de Lajoux au début de l'année 2018.

Lajoux et les Franches-Montagnes sous le choc ce mardi. Le maire du village, Raymond Jecker, est décédé dans la nuit de lundi à mardi d’une attaque soudaine. Il avait 69 ans. Maire de Lajoux depuis le 1er janvier 2013, Raymond Jecker cumulait les fonctions. Il était président du Syndicat des communes des Franches-Montagnes, mais aussi du Conseil de Fondation de la Résidence La Courtine. Il était également membre du Conseil d'administration du syndicat de communes Les Genevez-Lajoux-Montfaucon (GLM), né suite à l'Affaire de la place d'armes aux Franches-Montagnes. Marié et père de quatre enfants, adoptés en Haïti où il a vécu quatre ans, Raymond Jecker est l'un des rares politiciens du canton à avoir été le maire de deux communes différentes: il a dirigé le Conseil communal de Soulce durant trois ans dans les années 2000. D'abord enseignant, Raymond Jecker a également travaillé durant un quart de siècle à Caritas Jura et se montrait très actif dans de nombreuses sociétés locales, notamment le football, la fanfare et la Sainte-Cécile.

Le Conseil communal de Lajoux s'est réuni en urgence mardi matin. Le vice-maire Samuel Gerber assumera l'intérim. /clo


Raymond Jecker était invité de Bonjour M'sieur l'maire en février 2018.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus