Une nouvelle dynamique pour le SAS

Le SAS à Delémont s’engage dans un nouveau départ avec l’arrivée de nouveaux responsables dans ...
Une nouvelle dynamique pour le SAS

Le SAS à Delémont s’engage dans un nouveau départ avec l’arrivée de nouveaux responsables dans son bureau

SAS Le SAS se donne un nouveau souffle et se réorganise (photo: archives).

Le SAS prend des mesures pour se professionnaliser et éviter l’essoufflement de ses membres. La salle de musiques actuelles située dans la cour du Château à Delémont a décidé d’engager quatre nouveaux collaborateurs qui travailleront à temps partiel. Il s’agit de Julia Kummer et de Julien Martinelli qui s’occuperont de la gestion du bénévolat, de Julien Paratte en tant que coordinateur de la programmation et de Sébastien Bandelier, en charge de la communication. Le quatuor complétera l’équipe en place.

 

De nouvelles orientations

Le nouveau bureau de l’institution mettra en œuvre la direction avalisée par l’assemblée générale des membres et entend relever plusieurs défis. Le SAS – qui présente, par ailleurs, ce mardi sa programmation – va ainsi réduire le nombre d’événements proposés au public. L’idée vise à miser davantage sur la qualité. L’institution souhaite également développer une meilleure visibilité et une gestion plus efficiente du bénévolat.

Le SAS va également œuvrer au renouvellement du public et de ses membres. Une attention particulière sera portée aux 18-22 ans qui bénéficieront de la possibilité de souscrire un abonnement « Jeunes ». Le dispositif permettra d’entrer dans toutes les soirées pour 5 francs moyennant le versement de 40 francs par an. L’idée vise également à trouver de nouveaux jeunes bénévoles. Une campagne de recrutement en ce sens sera, d’ailleurs, lancée prochainement. Le nouveau chargé de communication du SAS revient sur tous ces défis dans l’interview ci-dessous. Sébastien Bandelier évoque, tout d’abord, la professionnalisation de l’institution :

La réouverture du SAS au public aura lieu samedi prochain, 15 septembre. La programmation complète de l’institution est à découvrir dans le lien ci-dessous. /comm + fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus