Belprahon, un an après...

C’était il y a un an jour pour jour, le 17 septembre 2017, les citoyens de Belprahon décidaient ...
Belprahon, un an après...

Les autonomistes de « Belprahon dit OUI » ne veulent pas relâcher la pression. Pour eux, il faut revoter sur l’appartenance cantonale de la commune

Belprahon Belprahon, le 17 septembre 2017 (photo archive).

C’était il y a un an jour pour jour, le 17 septembre 2017, les citoyens de Belprahon décidaient de rester dans le canton de Berne. Le résultat de ce vote communaliste survenu trois mois après celui de Moutier a été très serré : 121 voix pour le statu quo, contre 114 pour un rattachement au canton du Jura. L’écart n’a donc été que de sept voix, avec une participation de 97,5%.

 

Un an après, les autonomistes du village contestent toujours la tenue de ce scrutin. Pour eux, les citoyens ne se sont pas exprimés en toute connaissance de cause, puisque le vote de Moutier n’est toujours pas validé. Le groupement  « Belprahon dit OUI » entend donc se battre pour parvenir à l’organisation d’un nouveau scrutin.

 

Un recours de Belprahon toujours en traitement

Pour rappel, un premier recours a été déclaré irrecevable par la Préfecture du Jura bernois, car déposé hors-délai. Les autonomistes de Belprahon estimaient, comme mentionné plus haut, que les citoyens n’avaient pas tous les éléments pour voter, puisque des recours sont en traitement au sujet du scrutin de Moutier. Un deuxième recours déposé par deux citoyens est toujours pendant. Il concerne les urnes de vote par correspondance et leur disposition. Les recourants estiment que la sécurité du scrutin n’était pas garantie. La surveillance aurait aussi fait défaut.

 

Du côté du Gouvernement jurassien, le ministre Charles Juillard estime que si le dossier n’est pas clos pour Moutier, il ne l’est pas pour Belprahon non plus. Charles Juillard nous a encore confié que la lutte de « Belprahon dit OUI » pour revoter est louable et honorable.

 

« Opération clédar »

Un an après le vote du 17 septembre 2017, « Belprahon dit OUI » donne rendez-vous à ses sympathisants ce lundi soir à 19h sur la place du village. Un cortège s’élancera jusqu’à la limite communale avec Moutier. Cette action symbolique vise à montrer les liens qui unissent les deux communes. Elle a été baptisée « opération clédar », en raison du clédar qui marque la frontière communale. /rch

 

Entretien avec Dominique Crelier, porte-parole de « Belprahon dit OUI », à écouter ci-dessous :

Dominique Crelier


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus