Attention gibier !

C’est le cauchemar de tout automobiliste. Tomber nez à nez avec un cerf ou un sanglier sur ...
Attention gibier !

À quelques jours de l’ouverture de la chasse dans le Jura et avec l’arrivée de l’automne, le risque d’accident de la route impliquant des animaux augmente. Chaque année en Suisse, on enregistre environ 20 000 cas impliquant du gros et moyen gibier sur les routes

 Les panneaux routiers sont de précieux indicateurs de la présence possible de gibier

C’est le cauchemar de tout automobiliste. Tomber nez à nez avec un cerf ou un sanglier sur la route. Avec l’arrivée des journées  plus courtes et des fréquentes nappes de brouillard, l’Union professionnelle suisse de l'automobile donne quelques conseils.

Il faut tout d’abord être particulièrement attentif aux panneaux indiquant un risque de gibier. Il faut être conscient qu’un animal peut surgir en ralentissant et en se tenant prêt à freiner.

Lors de trajet de nuit, il est recommandé d’utiliser les feux de croisement. Les animaux sont alors moins éblouis et ne s’immobilisent pas en état de choc.

Autre point à connaître, quand un animal traverse la route, il est en général suivi d’un deuxième ou d’un troisième.

Si malgré cela la collision est inévitable, il faut avoir recours au freinage d’urgence. Il est capital de tenir le volant et ne surtout pas braquer brusquement contrairement à ce que nous serions tentés de faire par réflexe.

Après l’impact il est important de sécuriser les lieux et d’informer la police. Inutile de vouloir passer inaperçu sous peine d’amende.

Enfin ne négligez pas les dégâts sur votre voiture. Particulièrement lors d’impact avec du gros gibier. Au de-là des rayures et des bosses visibles, des dommages non décelables au premier coup d'œil peuvent avoir été causés. Par précaution, allez faire un tour chez votre garagiste. /ami


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus