Des soupçons sur des « passeurs d’argent » dans le Jura

La police cantonale jurassienne lance une mise en garde, dans le cadre de la publication des chiffres mensuels de la criminalité

Chiffres criminalité en septembre 2018 La police cantonale jurassienne a publié les chiffres de la criminalité pour septembre 2018.

Les chiffres de la criminalité observée au mois de septembre dans le Jura montrent plusieurs cas de personnes soupçonnées d’être des « passeurs d’argent ». Des instructions pénales ont été ouvertes par le Ministère public. La police cantonale jurassienne lance un avertissement. Elle indique que des cybercriminels tentent de recruter via des offres d’emploi alléchantes en faisant miroiter des gains d’argent importants, de manière rapide et sans efforts. Les personnes engagées servent, en fait, de passeurs qui sont utilisés pour transférer de l’argent sale à l’étranger par une opération bancaire. La police cantonale jurassienne rappelle qu’une telle activité est punissable du délit de blanchiment d’argent. /comm + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus