Les Djoulais refusent de vendre des parcelles à un architecte

La commune franc-montagnarde a tenu son assemblée communale jeudi soir, et a accepté tous les ...
Les Djoulais refusent de vendre des parcelles à un architecte

La commune franc-montagnarde a tenu son assemblée communale jeudi soir, et a accepté tous les autres points à l’ordre du jour

Lajoux. Photo : archives Lajoux. Photo : archives

La commune de Lajoux ne veut pas céder trois de ses parcelles : elle a refusé de vendre trois portions de terrain, sur la zone à bâtir au Clos aux Miserez à un atelier d’architecture.
C’est le seul point à l’ordre du jour qui a été refusé : les comptes 2017 ont été approuvés, tout comme la modification du règlement sur les canalisations d’égouts de la commune. Approuvé aussi : un crédit de 75'000 francs pour le financement du raccordement Swisscom. Par ailleurs, la commune a nommé madame Marie Gerber au sein de la commission d’école de Bellelay.

Au chapitre des informations diverses, le vice-maire Samuel Gerber, qui assume l’intérim à Lajoux depuis le décès de Raymond Jecker, a informé ses concitoyens de sa candidature au poste de maire pour les élections. Celles-ci devraient se tenir au début de l’année 2019. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus