Un avenir flou pour l’expo de crèches à Moutier

Alors qu’elle s’apprête à vivre sa 9e édition, la manifestation ne sait pas de quoi son avenir ...
Un avenir flou pour l’expo de crèches à Moutier

Alors qu’elle s’apprête à vivre sa 9e édition, la manifestation ne sait pas de quoi son avenir sera fait

 Une des crèches exposées en 2017 à Moutier.

Quel est l’avenir de l’expo de crèches à Moutier ? La question reste sans réponse, alors que la 9e édition se tiendra du 8 décembre au 13 janvier au Forum de l’Arc à Moutier. Si la cuvée 2018 est assurée, ce n’est pas le cas de l’avenir de la manifestation. Selon le président et fondateur de l’association « Monde de la Crèche, Crèches du monde », la manifestation n’a pas la garantie de pouvoir s’installer année après année au Forum de l’Arc. Les membres du comité ont donc décidé de lorgner vers d’autres horizons, en favorisant Moutier et ses environs. Et le temps presse : l’organisation d’un tel événement se fait presque d’année en année.

 

Projet d’expo permanente toujours en gestation

L’association « Monde de la Crèche, Crèches du monde » n’a de loin pas abandonné son projet de « musée de la nativité ». Il s’agirait d’une exposition permanente qui permettrait donc d’éviter chaque année le montage et le démontage de l’infrastructure, un travail de titan. Mieux, ce musée répondrait à une demande, d’après Giovanni Resta. Il serait ouvert sur appel et la motivation du comité serait gage de pérennité, toujours selon le président. Pour présenter ses créations, l’association a besoin aujourd’hui de 400 mètres carré. Elle est donc en pleine recherche du local de ses rêves. Sa motivation est grande, portée par le développement de l’événement ces dernières années. Des crèches du monde entier sont désormais présentées, alors que les visiteurs affluent des quatre coins du pays, de France et d’Allemagne. Contacté par notre rédaction, la Municipalité de Moutier affirme qu’elle est « sensible » aux problèmes rencontrés aujourd’hui par l’association et qu’elle « cherche à trouver une solution » de son côté.

 

Toutes les options ouvertes

Giovanni Resta promet qu’une 10e édition aura lieu et ce, que la manifestation reste temporaire ou ne devienne permanente. Elle lui tient à cœur, comme la pérennisation de cette exposition. Il souhaiterait qu’elle puisse rester à Moutier, là où tout a commencé et là où tout s’est développé. Mais il ne ferme pas la porte à une « exportation ». « C’est clair que je préférerais rester à Moutier, mais on va aussi regarder vers Bienne ou Porrentruy. On sait aussi que Winterthour serait intéressée à accueillir notre exposition », souligne Giovanni Resta.

 

Une cuvée 2018 riche

Alors que l’avenir demeure incertain, l’association n’a pas ménagé ses efforts pour mettre sur pied une cuvée 2018 de qualité. Ce sont à nouveau plus de 4'000 visiteurs qui sont attendus au Forum de l’Arc du 8 décembre au 13 janvier pour admirer les quelque 250 crèches présentées. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus