Exercice d’urgence réussi à l’aérodrome de Bressaucourt

Il organisait samedi matin son exercice d’urgence trisannuel. L’ambulance, les pompiers et ...
Exercice d’urgence réussi à l’aérodrome de Bressaucourt

Il organisait samedi matin son exercice d’urgence trisannuel. L’ambulance, les pompiers et la police sont intervenus lors d’une situation fictive mais réaliste : la collision entre deux avions

Plusieurs groupes de pompiers sont intervenus lors de l'exercice à l'aérodrome Plusieurs groupes de pompiers sont intervenus lors de l'exercice à l'aérodrome

Sécurité maîtrisée à l’aérodrome de Bressaucourt, en Ajoie. L’exercice d’urgence « feux bleus » s’y est déroulé samedi matin. L’ambulance, les pompiers et la police sont intervenus selon un scénario fictif. Il était organisé pour l’occasion par l’officier de sécurité de l’aérodrome, Michel Riat. Il explique le déroulement des opérations :  

L’exercice est obligatoire pour les aérodromes régionaux. Il doit avoir lieu tous les 3 ans. Des représentants de l’OFAC, l’office fédéral de l’aviation civile, étaient présents pour l’évaluer. Ils font également des exercices inopinés chaque année. Le chef de l’aérodrome Sébastien Theurillat explique que ces deux types d’exercices permettent à l’OFAC de vérifier le bon fonctionnement des services d’urgences. En cas de problème, l’exercice est réitéré. Aucune sanction n’est toutefois prévue.


L’exercice est également utile pour le personnel de l’aérodrome lui-même : il permet de s’assurer de la bonne coordination entre les différents services d’urgences, mais aussi de vérifier le matériel.



Exercice pour la police jurassienne aussi

 

Le contexte de l’exercice a également servi de cadre à une formation organisée par la police cantonale. Il s’agissait de l’organisation catastrophe du Canton du Jura, l’ORCA : ce type de dispositif est déclenché en cas de grave accident ou de catastrophe naturelle par exemple. Le personnel doit notamment être formé à l’identification de victimes. /nbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus