Une cave aux trésors insoupçonnés

Le sous-sol de l’hôtel du Cerf permettra peut-être de percer le mystère du monastère de Moutier-Grandval ...
Une cave aux trésors insoupçonnés

Hôtel du Cerf La cave de Hôtel du Cerf à Moutier (photo : archives)

Le sous-sol de l’hôtel du Cerf permettra peut-être de percer le mystère du monastère de Moutier-Grandval. Des vestiges ont été trouvés dans la cave du bâtiment du 19e siècle, actuellement en rénovation. Il s’agit de restes de murs qui pourraient définir les limites d’une pièce ou du monastère lui-même. Ces vestiges remontent au Haut Moyen-Age, entre le 7e et le 13e siècle. Des sépultures plus tardives ont également été trouvées. Le Service archéologique du canton de Berne a investi les lieux.

Peut-être des réponses

Pour Lara Tremblay, collaboratrice scientifique, la cave du Cerf recèle des «informations de la première importance». Les découvertes viendront compléter les fouilles réalisées à la rue Centrale en 2008 et 2009. La cave pourrait également receler les restes de l’église St-Marie, dont la construction est plus tardive que celle du monastère. L’emplacement de cet édifice religieux reste un mystère jusqu’ici.

Seconde jeunesse pour l’hôtel du Cerf

L’hôtel du Cerf va garder son apparence actuelle: la façade et la charpente sont protégées et seront donc conservées. L’intérieur doit être en revanche totalement transformé. La bâtisse accueillera en janvier un cabinet médical, dix appartements protégés et une étude d’avocats. Les fouilles pourraient néanmoins retarder le projet. C’est en voulant aménager un ascenseur que les vestiges ont été mis au jour. Le nouveau propriétaire, Yves Leuenberger, a dépensé une somme comprise entre 1 et 2 millions de francs pour acheter et rénover l’hôtel du Cerf. /fra

Le nouveau proriétaire des lieux, Yves Leuenberger, devra conserver la charpente de l'hôtel du Cerf Le nouveau proriétaire des lieux, Yves Leuenberger, devra conserver la magnifique charpente de l'hôtel du Cerf.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus