La mise en vente n’est pas expéditive selon le Conseil-exécutif

La procédure de mise en vente de l’hôpital de Moutier est appropriée et nullement expéditive ...
La mise en vente n’est pas expéditive selon le Conseil-exécutif

La procédure de mise en vente de l’hôpital de Moutier est appropriée et nullement expéditive. Le Conseil-exécutif a ainsi répondu à une interpellation urgente de Maurane Riesen

Le Conseil-exécutif n'exclut pas la vente de l'hôpital de Moutier à un privé, mais il y renoncerait si la Conférence tripartite trouve une meilleure solution. Le Conseil-exécutif n'exclut pas la vente de l'hôpital de Moutier à un privé, mais il y renoncerait si la Conférence tripartite trouve une meilleure solution.

Le gouvernement bernois est disposé à approuver la vente de l’hôpital prévôtois à un privé en temps voulu, si les conditions requises sont réunies. Cela pour autant que le groupe de travail constitué en collaboration avec le Jura et la Confédération ne parvienne pas à une solution plus sûre dans l’intervalle. C’est en substance la réponse du gouvernement bernois à une interpellation de Maurane Riesen. La député parti socialiste autonome demandait si le canton de Berne ne cherchait pas à accélérer le démantèlement de Moutier, tout en bloquant le transfert de la ville vers le Jura.


Toutes les options sont sur la table

Le Conseil-exécutif rappelle que la vente au canton du Jura est une option, mais il souligne qu’une solution avec un acquéreur privé est aussi envisageable. Le gouvernement précise que dans le canton de Berne, de nombreuses hospitalisations sont assurées par des hôpitaux privés, et que ces derniers servent autant l’intérêt public que les établissements privés. D’après l’exécutif bernois, l’intérêt public que représente la fourniture des soins est mieux garanti par une vente, que par l’incertitude actuelle concernant le sort institutionnel de Moutier. Il estime en effet que plus cette incertitude se prolonge, plus les risques inhérents à l’exploitation augmentent.


Une solution appropriée

Selon le Conseil-exécutif, la mise en vente de l’hôpital n’est en rien expéditive. Il rappelle que le dossier doit avancer rapidement, pour ne pas risquer de mettre aussi en danger le site de St-Imier de l’HJB. Le gouvernement bernois précise encore que la procédure concernant l’hôpital prévôtois n’a pas à respecter le calendrier du concordat intercantonal en vue du transfert de Moutier vers le Jura. L’HJB est en effet une société anonyme, et même si le canton de Berne en est l’unique actionnaire, il ne fait pas partie de l’administration cantonale. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus