Un pas vers le rétablissement d’un train direct entre Delémont et l’Arc lémanique

Le Conseil Fédéral propose de rétablir la liaison ferroviaire directe entre Bâle et Genève ...
Un pas vers le rétablissement d’un train direct entre Delémont et l’Arc lémanique

Le Conseil fédéral propose de rétablir la liaison ferroviaire directe entre Bâle et Genève via Delémont et Moutier, suspendue depuis 2015. Le projet doit être approuvé par le Parlement fédéral

Le Conseil fédéral prévoit de rétablir la liaison ferroviaire directe entre Bâle et l’Arc lémanique via Delémont et Moutier (photo: archives). Le Conseil fédéral prévoit de rétablir la liaison ferroviaire directe entre Bâle et l’Arc lémanique via Delémont et Moutier (photo: archives).

La ligne directe entre Genève et Bâle via Delémont et Moutier pourrait être rétablie. Le Conseil fédéral l'a annoncé mercredi. La liaison avait été suspendue fin 2015. 

Les trains pourraient circuler toutes les demi-heures sur la ligne et un train sur deux sera prolongé jusqu’à Genève. Le projet prévoit également d’aménager une voie de croisement près de Grellingue, entre Bâle et Delémont, ce qui représente un investissement de près de 130 millions de francs. Le projet a été soumis au Parlement.


Le Jura salue cette annonce

Le Gouvernement jurassien accueille favorablement cette proposition du Conseil fédéral. Il invite le Parlement à l'accepter à son tour. L’exécutif cantonal souhaite que ces mesures soient réalisées avant 2025 et entend s’engager en ce sens. 

Dans un communiqué, le canton du Jura regrette en revanche que l'introduction d'une liaison sans changement entre La Chaux-de-Fonds et Delémont, via Glovelier, ne figure pas dans le message du Conseil fédéral. Cela permettrait de réduire de plus de 20 minutes le temps de trajet entre les deux villes. 

Les précisions de David Eray, ministre jurassien de l'environnement et des transports : 

Cette annonce fait partie du Programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire 2035. 

Claude Hêche, conseiller aux Etats jurassien et président du Comité liaison directe, créé en 2011 suite aux menaces pesant sur le tracé ferroviaire, espère que la ligne sera opérationnelle dans des délais plus brefs : 

Le projet doit maintenant être discuté aux Chambres fédérales. /comm-cto-mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus