Une exposition consacrée à l’argent

Avec son exposition « L’argent fait-il le bonheur ? », le Musée jurassien d’art et d’histoire ...
Une exposition consacrée à l’argent

Avec son exposition « L’argent fait-il le bonheur ? », le Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont amène les visiteurs à interroger leur rapport à l’argent

De gauche à droite : Sophie Krummenacher, médiatrice culturelle du MJAH/ Alain Gloor, responsable de projet au Stapferhaus de Lenzburg/ Nathalie Fleury, conservatrice du MJAH De gauche à droite : Sophie Krummenacher, médiatrice culturelle du MJAH/ Alain Gloor, responsable de projet au Stapferhaus de Lenzburg/ Nathalie Fleury, conservatrice du MJAH

Le fric, c’est chic. Le Musée jurassien d’art et d’histoire (MJAH) de Delémont a présenté vendredi matin sa nouvelle exposition intitulée « L’argent fait-il le bonheur ? ». Ce projet est le fruit d’une collaboration avec le Stapferhaus de Lenzburg, endroit qui propose non seulement des expositions mais qui est aussi un espace de réflexion et d'échange sur des questions d'actualité. Le MJAH a accueilli l’exposition, présentée de 2014 à 2016 dans la ville argovienne, l’a transformée et enrichie avec plusieurs objets, comme par exemple des pièces de monnaie d’époque qui circulaient dans la région jurassienne. A l’aide de témoignages vidéo, d’objets exposés et de divers supports où le visuel est parlant, les visiteurs apprennent non seulement comment fonctionne le système monétaire suisse mais ils sont également interpellés et questionnés sur leur rapport à l’argent.

L’exposition n’enferme pas les visiteurs uniquement dans des chiffres. Elle présente un aspect ludique, comme avec un bancomat proposant diverses questions, et visuel, avec des graphiques en 3D notamment. Les personnes pourront aussi évaluer combien vaut la visite. De plus, des histoires d’argent sont dévoilées au travers d’objets (la machine à écrire qui a rédigé la Constitution jurassienne, une contrefaçon de montre, etc.). La conservatrice du MJAH, Nathalie Fleury, relève que ce sont des choses parfois un peu piquantes qui invitent les visiteurs à se questionner sur leur rapport à l’argent, avec souvent beaucoup d’humour. Elle souligne également que l’exposition n’apporte pas une réponse claire à la question « l’argent fait-il le bonheur ? ». Chaque visiteur ressort avec sa réponse individuelle. Alain Gloor, responsable de projet au Stapferhaus de Lenzburg, ajoute que cette exposition n’a pas la volonté de dire si l’argent est noir ou blanc, bien ou mal, mais qu’il est important d’en parler et de ne pas laisser le débat aux économistes.

Les visiteurs pourront profiter de l’exposition « L’argent fait-il le bonheur ? », accessible aux enfants ainsi qu’aux classes dès le niveau primaire, du 3 novembre 2018 au 28 avril 2019. Plusieurs conférences et événements en lien avec le thème de l’argent seront proposés tout au long de l’exposition. /ech


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus