Vote de Moutier : le point sur les recours

Le suspens aura duré plus d’une année et demie. La Préfecture du Jura bernois livrera lundi ...
Vote de Moutier : le point sur les recours

Le suspens aura duré plus d’une année et demie. La Préfecture du Jura bernois livrera lundi à 9h30 son verdict sur les sept recours contre le résultat du vote de Moutier sur son appartenance cantonale

Deux experts indépendants affirment qu'il n'y a pas eu de tourisme électoral avant le scrutin du 18 juin.  Deux experts indépendants affirment qu'il n'y a pas eu de tourisme électoral avant le scrutin du 18 juin. 

J-1 avant l’annonce de la décision de la Préfecture du Jura bernois concernant les recours contre le résultat du vote de Moutier. Le 18 juin 2017, les Prévôtois avaient choisi par 51,7%, soit 137 voix d’écart, de rejoindre le canton du Jura.

Lundi, une seule décision sera rendue pour l’ensemble des sept recours, la procédure étant jointe. Il se peut donc que l’un des recours soit accepté, mais qu’il n’ait pas de conséquence sur la validation du vote. Parmi les sept recours, les quatre premiers ont été déposés avant même le scrutin.
 

Avant le vote

Fin mai 2017 un groupe de 14 citoyens antiséparatistes s’interroge sur une lettre signée par le Conseil municipal et adressée aux parents d’enfants qui fréquentent l’école à journée continue. Ils dénoncent « une propagande politique ».

Dans le deuxième recours, des citoyens critiquent une lettre du maire Marcel Winistoerfer aux enseignants de l’école obligatoire. Puis un troisième recours est déposé. Il vise cette fois le registre électoral. Certains habitants contestent la liste des électeurs et font état de rumeurs selon lesquelles le vote de certaines personnes aurait été monnayé en faveur du OUI. Le Ministère public enquête, mais il classe l’affaire en février, faute de preuve.

Enfin le 16 juin, soit deux jours avant le vote, quatre citoyens contestent l’éditorial écrit par le maire de la cité prévôtoise Marcel Winistoerfer, paru sur « Moutier.ch »


Après le 18 juin

Le cinquième pointe du doigt le contrôle des cartes de légitimation des électeurs. Le signataire du recours estime qu’il aurait fallu exiger la présentation d’une pièce d’identité à chaque votant. Un autre soupçonne une seule et même personne d’avoir rempli plusieurs bulletins de vote. Le septième et dernier recours met en doute la régularité du vote par correspondance.

Quel que soit le verdict rendu par la Préfecture, les camps autonomiste et antiséparatiste ont déjà annoncé leur volonté de faire appel plus haut. Ils pourraient saisir le Tribunal administratif du canton de Berne, puis le Tribunal fédéral.


« No comment »

Dans un communiqué publié la semaine dernière, la préfète du Jura bernois a annoncé que les parties seront aussi informées lundi. Stéphanie Niederhauser a déjà fait savoir qu’elle ne commentera pas sa décision. Nous vous tiendrons bien sûr informés de la décision de la Préfecture lundi tout au long de la journée, sur notre antenne ainsi que notre site internet. Nous vous proposerons notamment des journaux spéciaux à 12h15 et 18h. /anl

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus