« Belprahon ne va pas regarder le train passer »

Dominique Crelier, porte-parole de « Belprahon dit OUI », estime que l’invalidation du vote ...
« Belprahon ne va pas regarder le train passer »

Dominique Crelier, porte-parole de « Belprahon dit OUI », estime que l’invalidation du vote de Moutier comporte des incidences pour sa commune

Le résultat du vote avait été très serré du côté de Belprahon. Le résultat du vote avait été très serré du côté de Belprahon.

La décision de la préfète du Jura bernois qui a invalidé lundi le vote de Moutier relance la question du sort de Belprahon. C’est l’avis de Dominique Crelier, un des porte-paroles du comité « Belprahon dit OUI ». Le village avait voté en faveur du maintien dans le canton de Berne le 17 septembre 2017 avec une majorité de sept voix. Un premier recours sur ce scrutin avait été rejeté par la Préfecture du Jura bernois en janvier dernier mais une autre démarche de ce type est toujours pendante. Le second recours porté par deux citoyens concerne la sécurité du vote par correspondance et dénonce notamment le fait que l’urne à disposition n’était pas surveillée et que des enveloppes dépassaient de l’ouverture. Dans l’interview ci-dessous, Dominique Crelier estime que la décision de la préfète concernant Moutier pourrait avoir une influence sur le recours à Belprahon :

/fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus