« Bonjour m'sieur le maire » – Benoît Bleyaert

Le village de Coeuve attire au milieu de l’Ajoie. Malgré une quotité d’impôt élevée, la demande ...
« Bonjour m'sieur le maire » – Benoît Bleyaert

Le village de Coeuve attire au milieu de l’Ajoie. Malgré une quotité d’impôt élevée, la demande d’habitation est plus forte que l’offre. Le maire Benoît Bleyaert était en direct mardi dans la Matinale

Le maire de Coeuve, Benoît Bleyaert, en compagnie des presseurs de pommes du village. Le maire de Coeuve, Benoît Bleyaert, en compagnie des presseurs de pommes du village.

Coeuve est un village aux sociétés très actives. Entre les Etchaipouses, la fanfare, la fête du village, le Taiss'Xpress ou le foot, la dynamique communale provoque une demande plus grande que l’offre pour les nouveaux habitants. Ceci malgré une des quotités d’impôts les plus élevées du canton et le manque de terrains à bâtir. Nous en avons discuté avec le maire, Benoît Bleyaert.


Présentation et photo

Jeune maire, Benoît Bleyaert a été élu à 36 ans à la tête de la commune. C’était il y a sept ans, en 2011. Il effectue aujourd’hui son second mandat comme maire de Coeuve. De parents belges, il est pleinement Jurassien.

Sur le haut de la pile

Coeuve n’a plus de terrain à bâtir depuis quelques années. Pourtant l’équilibre se fait dans le village. Une commune vivante qui ne se voit pas beaucoup plus grande. Benoît Bleyaert en a discuté avec nous dans la Matinale. 

Réaction à l’actualité

Benoît Bleyaert n’a pas hésité pour choisir une actualité à commenter. Le maire de Coeuve a bien sûr voulu réagir à la décision de la Préfecture du Jura bernois d’invalider le vote communaliste de Moutier du 18 juin 2017. 

« Être maire c’est… »

Benoît Bleyaert a été propulsé au conseil communal de Coeuve à une trentaine d’année. Élu à la mairie quelques années plus tard, il effectue sa deuxième législature à la tête du village. À 43 ans, cela fait plus de 10 ans qu’il s’implique à la commune. /lbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus