L’art urbain investit le POPA

Une exposition consacrée au street art est à découvrir à partir de samedi au musée international ...
L’art urbain investit le POPA

Une exposition consacrée au street art est à découvrir à partir de samedi au musée international d’art optique à Porrentruy. Des œuvres de Banksy et Alec Monopoly sont notamment présentées

M. Chat est notamment à l'honneur au POPA. M. Chat est notamment à l'honneur au POPA.

Le POPA met l’art urbain à l’honneur en cette fin d’année. Une exposition consacrée au street art est à découvrir à partir de samedi et jusqu’au 16 décembre au musée international d’art optique à Porrentruy.

Des œuvres du fameux Banksy, dont un des tableaux s’est autodétruit récemment lors d’une vente aux enchères, sont notamment présentées. La collection comprend aussi des pièces d’Alec Monopoly, M. Chat, Bouteiller, Pimax, Onemizer, JonOne ou encore Fenx.

 

Un mouvement de rue qui devient plus officiel

Le street art est né dans la rue aux Etats-Unis dans les années 60. « Ce mouvement artistique a inventé ses propres codes et est largement décliné dans le monde entier. Depuis une quinzaine d’années, il s’est institutionnalisé. Beaucoup d’artistes ont décidé de travailler aussi en studio. Ils travaillent aussi bien sur des toiles que sur des panneaux de signalisation. C’est devenu un art un peu plus officiel, ce qui permet aux galeries de pouvoir les exposer », explique le directeur du groupe de galeries Bel Air Fine Art qui a organisé cette exposition. François Chabanian précise que le premier moteur de l’art urbain est de faire passer un message.

L’exposition sera accompagnée de plusieurs performances d’artistes. La première a lieu samedi à Porrentruy par M. Chat. /alr 


Une des œuvres présentées au POPA. Une des œuvres présentées au POPA.


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus