Les urgences de l’H-JU dans la moyenne romande

Le Jura ne se distingue pas des autres cantons romands concernant le nombre de prises en charge ...
Les urgences de l’H-JU dans la moyenne romande

Le Jura ne se distingue pas des autres cantons romands concernant le nombre de prises en charge aux urgences

Les urgences sont situées sur le site de Delémont de l'H-JU. Les urgences sont situées sur le site de Delémont de l'H-JU.

Le service d’urgences de l’Hôpital du Jura n’est pas plus chargé que celui d’autres établissements romands. Le Gouvernement jurassien répond ainsi à une question écrite de Brigitte Favre. La députée UDC souhaitait connaître différents chiffres. Sa démarche s’inscrivait dans le cadre de l’élaboration du Concept cantonal de médecine d’urgence et de sauvetage qui a été mis en consultation et qui sera soumis prochainement au Parlement. Brigitte Favre s’interrogeait également à la suite de la publication d’un rapport qui montre que la population des cantons latins recourt plus souvent aux urgences des hôpitaux que dans les cantons alémaniques.


Moins d’un quart des patients en urgence vitale ou majeure

Selon les statistiques 2017, 5% des consultations aux urgences de l’Hôpital du Jura présentaient une urgence vitale. 18% se trouvaient en situation d’urgence majeure avec un risque vital potentiel qui nécessitait des soins médicaux dans les 20 minutes. Le cumul des deux chiffres se monte donc à 23%.

Pour le reste, 57% des prises en charge portaient sur des urgences non vitales qui demandaient des examens complémentaires et 20% concernaient des urgences sans risque particulier.

Les consultations pour des motifs non médicalement urgents à l’Hôpital du Jura ne sont pas plus nombreuses qu’ailleurs en Suisse romande, indique le Gouvernement jurassien. Le Jura se situe ainsi dans la moyenne romande. En chiffres absolus, l’H-JU a pris en charge 19'469 patients aux urgences, soit 44 par jour, sans compter les cas de pédiatrie, soit 3'187 patients.


Pas de données pour les médecins de famille

L’exécutif cantonal ne peut, par ailleurs, pas donner de chiffre concernant le nombre d’urgences traitées par des médecins de famille, en l’absence de statistiques. Il indique que le nombre d’appels à la CASU 144 s’est monté à 6'169 entre juillet et décembre 2017, ce qui représente 41 appels par jour. /fco


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus