Budget 2019 de Saignelégier : les citoyens n'entrent pas en matière

Le conseil communal prévoyait un déficit de 311'000 francs pour 2019. La population, mécontente ...
Budget 2019 de Saignelégier : les citoyens n'entrent pas en matière

Le conseil communal prévoyait un déficit de 311'000 francs pour 2019. La population, mécontente, a décidé de ne pas discuter de ce budget lors de l'assemblée communale de mercredi

Les citoyens présents lors de l'assemblée communale de mercredi ont décidé de ne pas entrer en matière concernant le budget 2019 (photo : illustration) Les citoyens présents lors de l'assemblée communale de mercredi ont décidé de ne pas entrer en matière concernant le budget 2019 (photo : illustration)

C'est un sujet qui fâche. Un sujet que les citoyens de Saignelégier ont préféré taire mercredi soir, lors de l'assemblée communale. Après plus d'une heure de discussions, la population a décidé de ne pas entrer en matière sur le budget 2019 de la commune. Il y a quelques jours, elle découvrait, dans un communiqué émanant du conseil communal, que la situation financière pour 2019 était pour le moins compliquée : l'exécutif annonçait un déficit de 311'000 francs. La commune indiquait n'avoir aucune emprise sur le montant indiqué. Ce qui plombe ce budget : les mesures de recapitalisation de la Caisse de pensions du Jura, le fait qu'elle ne perçoive plus de montant du fonds de la péréquation pour 2019 et également une baisse du montant reçu de la part de l’action sociale.


« Une situation catastrophique » 

Pour les citoyens, pas d'excuse : un tel déficit en 2019, c'est trop. Surtout après les efforts de 2018 :  quand les autorités annonçait une situation financière compliquée, la population avait accepté une hausse de la quotité d'impôt... ce n'était pas pour voir la situation se dégrader encore en 2019.

Ils ont donc été plusieurs à se lever et à prendre la parole : certains ont appelé les autres à refuser d'entrer en matière, pour montrer leur mécontentement. L'un a dénoncé « une situation catastrophique, un désastre », quand l'autre a proposé la création d'une commission de gestion. Il s'agirait d'un groupe de travail, composé de citoyens, qui étudierait les comptes de la commune afin de tenter de dégager un budget 2019 plus satisfaisant. D'autres citoyens se sont montrés plus compréhensifs et ont voulu d'une entrée en matière, afin d'étudier ce que le conseil avait à proposer.


Pas de solution concrète

Face a une assemblée si déchainée, le maire Vincent Wermeille s'est exprimé pour tenter de calmer le jeu ; il a admis une situation financière catastrophique, qu'il a été difficile de prendre en charge lors de son entrée à la mairie. Pour lui, ce budget a été travaillé, difficile de faire mieux car la marge de manoeuvre est minimale. Il a invité la population a accepter l'entrée en matière et à proposer des solutions concrètes. Or, cela n'a pas suffi. A bulletin secret, les citoyens ont été 68 contre 55 à refuser de discuter de ce budget déficitaire 2019. Deux personnes se sont abstenues. La majorité s'est ensuite montrée d'accord pour discuter de la création d'une commission de gestion lors d'une prochaine assemblée. A l'issue de la séance, Vincent Wermeille, maire du village, a trouvé dommage que les citoyens n'aient pas accepté de discuter le budget, afin de trouver des solutions pour réduire les dépenses :

Parmi les autres points à l'ordre du jour, le conseil communal a présenté son plan de législature, qui regroupe plusieurs axes de travail, notamment au niveau des institutions. La commune souhaite éventuellement un nouveau dimensionnement de l'exécutif, afin de réduire le nombre de conseillers communaux. Les autorités communales tiennent également à faire évoluer les infrastructures locales : pour ce qui est d'une potentielle halle de gym, sujet souvent discuté à Saignelégier, il n'y a « rien de concret, pas d'urgence », selon Vincent Wermeille. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus