Les dinosaures sont de retour

La nouvelle exposition de Jurassica Museum, « Dinos, Crocos, Rhinos », met en valeur un squelette ...
Les dinosaures sont de retour

La nouvelle exposition de Jurassica Museum, « Dinos, Crocos, Rhinos », met en valeur un squelette d’allosaure qui aurait pu laisser des traces à Courtedoux il y a 150 millions d’années

Un face-à-face avec un dinosaure, ça vous tente? Un face-à-face avec un dinosaure, ça vous tente?

Les Bruntrutains peuvent à nouveau dormir sur leurs deux oreilles. Le dinosaure qui terrorisait Porrentruy depuis quelques jours a été capturé. Jurassica Museum a levé le voile mardi sur les différentes informations qui circulaient sur les réseaux sociaux, à travers notamment une vidéo. L’institution bruntrutaine a mis sur pied une véritable campagne de promotion pour sa nouvelle exposition « Dinos, Crocos, Rhinos » qui s’ouvre ce week-end. Jurassica Museum a acquis la copie d’un squelette d’allosaure, Big Al 2, découvert aux Etats-Unis dans le Wyoming en 1996 par une équipe de chercheurs zurichois. Le bipède carnivore aurait pu laisser des traces il y a 150 millions d’années à Courtedoux, des traces mises au jour par les fouilles de l’A16.

Quelques mots de Big Al 2 et présentation du dinosaure avec Gaël Comment, conservateur au Jurassica Museum

 

Mettre en valeur les découvertes régionales

Cette exposition est divisée en trois périodes en lien avec des découvertes réalisées dans le Jura. Le Pléistocène, de 30 à 70'000 ans avant notre ère, était peuplé de mammouths, chevaux sauvages et rhinocéros laineux dont des ossements ont été trouvés dans la région. Auparavant de 5 à 56 millions d’années, l’Eocène, l’Oligocène et le Miocène étaient occupés par les Hipparions, de petits chevaux venus du continent américain dont des restes ont été découverts à Charmoille, mais aussi par des éléphants gigantesques, le Dinothère. Le visiteur entre ensuite dans l’époque fascinante des dinosaures il y a 150 millions d’années, le Jurassique supérieur. L’exposition met en avant les ossements du dinosaure de Moutier, un Théropode, et surtout les moulages des traces retrouvées lors des fouilles de la Paléontologie A16 à Courtedoux.

 

Un hommage à la paléontologie

Cette exposition a été construite comme un hommage à la paléontologie dans le Jura. Depuis 200 ans, des chercheurs scrutent le sous-sol jurassien. Les fouilles se sont accentuées depuis l’an 2000 grâce à la construction de l’A16. La section Paléontologie A16 du canton du Jura sera d’ailleurs prochainement dissoute. C’est une des raisons qui a poussé l’institution bruntrutaine à offrir l’entrée gratuite pour que la population puisse apercevoir une partie des découvertes réalisées sur sol jurassien. Rosalie Beuret Siess, responsable administration et coordination, espère également qu’à travers cette exposition gratuite les Jurassiens s’approprient davantage leur musée d’histoire naturelle.

Le vernissage de l’exposition « Dinos, Crocos, Rhinos » se déroulera vendredi dès 18h. Puis elle se tiendra jusqu’au 10 mars. /ncp

 

Big Al 2 Big Al 2


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus