Jacques Gerber : « Il faut repenser l’État »

Les perspectives budgétaires n’étant pas bonnes, le canton du Jura se dirige vers de grandes ...
Jacques Gerber : « Il faut repenser l’État »

Les perspectives budgétaires n’étant pas bonnes, le canton du Jura se dirige vers de grandes réflexions pour se réorganiser. Une lettre du Gouvernement aux fonctionnaires annonce la tenue d’ateliers participatifs pour retrouver une marge de manœuvre, mais il n’y aura pas de nouveau programme d’économies

Jacques Gerber, vice-président du Gouvernement jurassien, était l'invité du Journal de 12h15. Jacques Gerber, vice-président du Gouvernement jurassien, était l'invité du Journal de 12h15.

 

Le canton du Jura se dirige-t-il vers des années sombres ? Une lettre envoyée vendredi dernier par le Gouvernement aux employés de l’Etat peut le laisser penser. La missive explique que les perspectives budgétaires ne sont pas bonnes. « Pour le budget 2020, c’est un montant de l’ordre de 45 millions de francs qu’il sera nécessaire de trouver », peut-on lire. « Les défis financiers, d’organisation et la digitalisation imposent donc de repenser le fonctionnement du canton en général et de l’administration en particulier », dit aussi la lettre. L’exécutif note par ailleurs qu’il doit retrouver une marge de manœuvre financière rapidement pour permettre le développement du canton.

 

Pas de plan « OPTI-MA II »

Le Gouvernement souhaite que des réflexions soient menées sur trois axes : subventions, structures et recettes. Il ne veut pas, en revanche, d’un nouveau programme d’économies. « Il convient de penser autrement », dit l’exécutif. L’Etat va mettre sur pied, de février à juin prochains, des ateliers participatifs dans l’administration cantonale. Des visions doivent se dégager à la fin du premier semestre 2019.

Le canton note que les réformes de l’imposition des entreprises (PF 17) et de la péréquation financière intercantonale (RPT) auront un impact sur le canton, expliquant en partie les mauvaises perspectives budgétaires. De son côté, la Coordination des syndicats a réagi en faisant part de ses grandes inquiétudes quant au contenu du message du Gouvernement. /rch

 

Vice-président du Gouvernement jurassien, le ministre Jacques Gerber était l’invité du Journal de 12h15 pour faire le point sur la situation :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus