Le secteur horloger épinglé par une étude du WWF

Les entreprises horlogères ne se préoccupent pas de l’environnement et ont un problème de transparence
Le secteur horloger épinglé par une étude du WWF

Les entreprises horlogères ne se préoccupent pas de l’environnement et ont un problème de transparence

Les matières utilisées pour la confection des montres sont souvent difficiles à tracer. (photo d'illustration) Les matières utilisées pour la confection des montres sont souvent difficiles à tracer. (photo d'illustration)

Le WWF remet en question les politiques environnementales des secteurs de l’horlogerie et de la joaillerie. L’organisation a réalisé une étude sur 15 grandes entreprises du domaine avec un classement à la clé. Résultat : aucune ne satisfait aux attentes. Pire, elles sont plus de la moitié à se retrouver en queue de peloton.

Le classement de l'étude du WWF. Le classement de l'étude du WWF.

Outre les dégâts causés sur l’environnement, c’est aussi le manque de transparence qui est pointé du doigt. Difficile de savoir exactement d’où proviennent les matériaux utilisés et les conditions dans lesquelles ils ont été extraits.

Le WWF conseil aux consommateurs de se renseigner sur l’origine des produits au moment de l’achat. Il est également préconisé de miser sur des bijoux et des montres de bonnes qualités et à la durée de vie longue. /rgi

Notre entretien avec Pierrette Rey, porte-parole du WWF pour la Suisse romande


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus