La réforme du permis de conduire est « un gros coup dur »

Un vent de contestation souffle sur la réforme du permis de conduire annoncée mi-décembre par ...
La réforme du permis de conduire est « un gros coup dur »

Un vent de contestation souffle sur la réforme du permis de conduire annoncée mi-décembre par le Conseil fédéral. Les moniteurs d’auto-écoles jurassiens parlent d’une « douche froide »

 Les jeunes suisses pourront tenir le volant dès leurs 17 ans (image  : Pixabay). Les jeunes suisses pourront tenir le volant dès leurs 17 ans (image  : Pixabay).

Un «  sale cadeau de Noël  ». Voilà comment l’Association professionnelle de la sécurité routière du canton du Jura (APSR), qui regroupe les moniteurs d’auto-écoles, a accueilli la réforme du permis de conduire, baptisée Opera 3. Elle a été entérinée mi-décembre par le Conseil fédéral. Le permis d’élève pourra être obtenu dès 17 ans (à partir de 2021), sa validité sera illimitée et dès le 1er février 2019, un permis de conduite automatique permettra également de conduire une voiture manuelle. Autre modification : la formation complémentaire sera réduite à un jour, contre deux actuellement. Une décision lourde de conséquences pour les moniteurs d’auto-écoles de la région. Elle risque de précariser la profession et de renforcer la concurrence selon Pascal Etienne, président de l’APSR  :

Le gouvernement helvétique estime que la réforme va faire baisser le prix du permis de conduire. Pas forcément, rétorque Pascal Etienne  :

L’APSR Jura se dit enfin «  surprise et déçue pour la sécurité routière  ». Elle estime que la réforme du permis de conduire fait un pas en arrière dans ce domaine. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus