Les variations saisonnières tirent le chômage à la hausse

Le taux de sans-emplois a augmenté de 0,3 points au mois de décembre pour s’établir à 3,7% ...
Les variations saisonnières tirent le chômage à la hausse

Le taux de sans-emplois a augmenté de 0,3 points au mois de décembre pour s’établir à 3,7% dans le canton du Jura

Le taux de chômage est influencé par les variations saisonnières, principalement dans le secteur de la construction. (illustration) Le taux de chômage est influencé par les variations saisonnières, principalement dans le secteur de la construction. (illustration)

Le Jura a compté 86 chômeurs de plus au mois de décembre, soit une hausse de 0,3 points. Le taux de sans-emplois s’est ainsi établi à 3,7% avec 1'347 chômeurs et 671 demandeurs d’emploi non chômeurs.

Cette augmentation est à mettre principalement sur le compte de variations saisonnières. Les employés du secteur du bâtiment sont ainsi parmi les plus touchés.

Dans le district de Delémont, ils étaient 4,2% de demandeurs d’emploi contre 3,1 dans le district de Porrentruy, et 3,1 également dans celui des Franches-Montagnes.

Dans un communiqué diffusé mardi matin, le canton du Jura rappelle que la situation de l’emploi s’est clairement améliorée en 2018. Le taux moyen en 2017 était de 4,6% de chômage.

À l’échelon national, le nombre de demandeurs d’emploi a également augmenté. Il s’est établi à 2,7% en décembre, soit une hausse de 0,2 points. /comm-vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus