L’UDC veut l’avis du peuple concernant la baisse fiscale

Le parti agrarien jurassien lance un référendum contre la modification de la loi d’impôt qui ...
L’UDC veut l’avis du peuple concernant la baisse fiscale

Le parti agrarien jurassien lance un référendum contre la modification de la loi d’impôt qui repousse la baisse fiscale linéaire de 1% en 2019

Le président de l'UDC Jura, Thomas Stettler (Photo: archives) Le président de l'UDC Jura, Thomas Stettler (Photo: archives)

L’UDC Jura en a assez d'attendre la diminution des impôts. Le parti souhaite casser la décision prise par le Parlement jurassien concernant le report de la baisse fiscale linéaire de 1% votée en 2004. Il a annoncé vendredi soir lancer un référendum contre la modification de la loi d'impôt acceptée en deuxième lecture par le législatif cantonal le 21 novembre dernier. Il s’agit du troisième report de la baisse fiscale, après 2015 et 2017, en raison du programme d’économie OPTI-MA et de la situation financière difficile du canton. Une nouvelle échéance que le parti agrarien n’accepte pas. Il estime que ce report bafoue la volonté populaire, puisque le peuple jurassien avait accepté la baisse fiscale en 2004. Pour le président de l’UDC Jura, Thomas Stettler, il est temps d'appliquer cette diminution d'impôts :

Pour le député de Courroux, le Gouvernement jurassien a failli à sa promesse de réorganiser le fonctionnement de l’Etat avec les mesures OPTI-MA. Thomas Stettler estime que cette baisse fiscale est nécessaire, non-seulement pour respecter la volonté populaire, mais aussi pour obliger le Gouvernement à repenser le fonctionnement de son administration :

Le comité référendaire, qui se compose pour l’instant de membres de l’UDC Jura et du député indépendant de Courgenay Yves Gigon, a jusqu’à début mars pour récolter les 2'000 signatures nécessaires. Les électeurs jurassiens pourraient  avoir à se prononcer sur l’objet au mois de mai. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus