Noël, entre solitude et problèmes cardiaques

Le nombre de crises cardiaques atteindrait un pic le jour de Noël selon une étude. Stress et ...
Noël, entre solitude et problèmes cardiaques

Le nombre de crises cardiaques atteindrait un pic le jour de Noël selon une étude. Stress et solitude sont les facteurs qui poussent le plus les patients vers les urgences en cette période

Le stress et la solitude, deux facteurs qui poussent davantage les patients vers les urgences à Noël. (Photo d'illustration) Le stress et la solitude, deux facteurs qui poussent davantage les patients vers les urgences à Noël. (Photo d'illustration)

Le 25 décembre à 22 heures. Ce serait à cette époque de l’année que le nombre de crises cardiaques serait le plus important selon une étude parue dans le British Medical Journal. Pour le Dr. Mathieu Stadelmann, cardiologue au Centre Hospitalier de Bienne, ceci s’explique par le cumul de plusieurs facteurs. « Le froid et le stress contribuent à la survenue d’un possible infarctus du myocarde ». Il précise encore qu’avec l'excès d’alcool et les repas copieux des fêtes, cette possibilité est encore plus grande. Toutefois, il est impossible de dire si, dans notre région, cette tendance avancée par l’étude se retrouve, en raison d’une variation trop grande de cas d’une année à l’autre.

 

Solitude

S’il est difficile de constater une prépondérance des cas de crises cardiaques à Noël, une autre cause pousse davantage de patients vers les urgences en cette période : la solitude. Chef de service de médecine interne et des urgences à l’Hôpital de Moutier, le Dr. Kafui Houegnifioh prend davantage en charge de cas de personnes souffrant de troubles anxieux liés à l’isolement. « Ils sont seuls, esseulés, ce qui va décompenser une maladie psychiatrique préexistante » affirme-t-il. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus