Les petits excès de fin d'année font du bien aux clubs de remise en forme

L'envie de perdre les kilos superflus accumulés durant les fêtes font gonfler le nombre d'inscriptions ...
Les petits excès de fin d'année font du bien aux clubs de remise en forme

L'envie de perdre les kilos superflus accumulés durant les fêtes font gonfler le nombre d'inscriptions dans les salles de fitness

Chaque année, le nombre d'inscriptions dans les fitness augmente de manière significative. Un phénomène dû notamment aux bonnes résolutions de fin d'année. (Photo : illustration) Chaque année, le nombre d'inscriptions dans les fitness augmente de manière significative. Un phénomène dû notamment aux bonnes résolutions de fin d'année. (Photo : illustration)

Les petits excès de fin d’année font les affaires des clubs de remise en forme. Avec le mois de janvier, arrive l’heure d’appliquer les bonnes résolutions. Parmi les classiques : perdre du poids, du moins les kilos superflus accumulés pendant les fêtes. Et ça se ressent dans les inscriptions. Dans un fitness delémontain, ils sont 67 à avoir contracté un abonnement depuis le début de l’année, ce qui porte le nombre de membres à 1200. Un chiffre en nette hausse par rapport aux autres mois de l’année, mais dans la norme des années précédentes, selon son manager Romain Brucker. « Le mois de janvier est toujours le mois durant lequel on enregistre le plus d’inscriptions. C’est en partie dû aux bonnes résolutions, mais je pense que le début d’année sert aussi de déclic pour les personnes qui souhaitent reprendre une activité sportive. » Le manager en est conscient, une partie de ces nouveaux membres ne restera pas indéfiniment, mais il espère parvenir à en fidéliser une bonne partie.

Cette vague d’abonnements est également intéressante au niveau financier. Elle permet de compenser une période estivale un peu plus creuse. « L’été les gens préfèrent faire du sport en extérieur et interrompent leur abonnement. Mais cela dépend toujours de la météo. Un été pluvieux peut aussi faire nos affaires », conclut Romain Brucker. /tna

Séance de remise en forme sur une machine prisée en ce début d'année :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus