La Résidence bonheur s’installe pour de bon à Courtedoux

Une demande de permis de construire a été déposée la semaine dernière pour 46 appartements ...
La Résidence bonheur s’installe pour de bon à Courtedoux

Une demande de permis de construire a été déposée la semaine dernière pour 46 appartements protégés dans le village ajoulot. Le maire se réjouit de ce projet intéressant pour la commune

Le feu vert approche. Des gabarits avaient déjà été posés cet été pour la construction de la résidence, mais ils avaient dû être retirés faute de permis de construire. (Image : illustration) Le feu vert approche. Des gabarits avaient déjà été posés cet été pour la construction de la résidence, mais ils avaient dû être retirés faute de permis de construire. (Image : illustration)

Les appartements protégés se concrétisent à Courtedoux. Après plusieurs années de préparation, la société Résidence bonheur SA, à Delémont, a déposé un permis de construire la semaine dernière. 46 logements pour personnes âgées devraient voir le jour dans la commune ajoulote. Un projet important, qui suscite beaucoup de questions de la part des habitants. Mais le maire de Courtedoux, François Minger, le voit d’un très bon œil. D’après lui, cette structure est une bonne manière de développer la commune, sans pour autant devoir augmenter les zones bâties du village. En effet, les résidences prévues accueilleront les aînés encore indépendants mais qui ne peuvent plus entretenir leur logement. Ils restent ainsi au sein de leur village, et de jeunes familles peuvent s’installer dans leurs maisons. Une manière d’attirer de nouveaux citoyens en limitant les nouvelles constructions. D’autant que la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire empêche d’augmenter les zones à bâtir, comme le souligne François Minger.

Même s’il juge le projet bénéfique, le maire n’exclut toutefois pas que des citoyens y fassent opposition. Le délai est fixé au 15 février. /nbe 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus