En février, c’est fiscalité !

Le Service des contributions fait part des nouveautés pour l’année fiscale 2018. La numérisation ...
En février, c’est fiscalité !

Le Service des contributions fait part des nouveautés pour l’année fiscale 2018. La numérisation est encore une fois encouragée

Le Service des contributions proposent des améliorations pour remplir les déclarations d'impôt en ligne. (Photo. archives) Le Service des contributions proposent des améliorations pour remplir les déclarations d'impôt en ligne. (Photo. archives)

Le moment est venu de remplir les déclarations d’impôt pour l’année 2018. Le Service des contributions propose des améliorations pour rendre cette tâche plus facile par la voie électronique. Le Jura compte 49'500 contribuables qui reçoivent actuellement leur matériel fiscal.

Modernisation oblige, ceux qui remplissent toujours leurs obligations sur papier sont encouragés à prendre le virage du numérique. Le canton se tient à disposition pour aider à franchir le cap. La numérisation lui permet de réaliser des économies substantielles dans le traitement des dossiers. Ce qu’il faut savoir aujourd’hui au chapitre « nouveautés », c’est qu’il est possible, avec JuraTax Online, de scanner ses pièces justificatives et de les intégrer à la déclaration d’impôt avec un smartphone. Ceux qui s’authentifient avec la SwissID peuvent remplir leurs documents fiscaux entièrement sans papier. L’Etat rappelle que le logiciel JuraTax offre des avantages : reprise des données d’une année à l’autre, facilité d’utilisation, fiabilité et sécurité.

Au niveau de la procédure de taxation, les demandes de renseignements pourront dorénavant se faire par courrier électronique grâce à l’adresse communiquée dans la déclaration d’impôt. On notera enfin que les contribuables qui travaillent à la maison par convenance personnelle, alors qu’ils pourraient utiliser les locaux de leur employeur, n’ont plus droit à la déduction pour une chambre de travail privée. Le Tribunal fédéral en a décidé ainsi.

Du côté des entreprises, le Bureau des personnes morales utilise depuis cette année une nouvelle application informatique pour la gestion des contribuables et la facturation de l’impôt. /rch-comm


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus