Le projet de terrain synthétique à Courrendlin a du plomb dans l’aile

Alors que les travaux pour la nouvelle buvette et les vestiaires ont commencé cette semaine ...
Le projet de terrain synthétique à Courrendlin a du plomb dans l’aile

Alors que les travaux pour la nouvelle buvette et les vestiaires ont commencé cette semaine, la construction du terrain synthétique qui devait compléter ces nouvelles installation a pris du retard

Le nouveau terrain de football synthétique n'est pas pour tout de suite à Courrendlin.  Le nouveau terrain de football synthétique n'est pas pour tout de suite à Courrendlin. 

Il faudra encore attendre pour voir émerger un terrain de football synthétique à Courrendlin. Les travaux pour la nouvelle buvette et les vestiaires ont commencé cette semaine. Mais le projet pour une pelouse synthétique qui devait compléter ces installations n’a, lui, pas vraiment avancé. Initié en 2014, il a pris beaucoup de retard.


Le projet du Conseil communal prévoyait la remise du terrain principal en zone d’activité et la construction d’une aire de jeu synthétique à la place du terrain d’entraînement actuel. Mais le problème est que le canton n’a toujours pas ouvert la zone en question pour de l’activité industrielle ou artisanale. Le maire de Courrendlin, Joël Burkhalter, nous a expliqué qu’il y avait encore suffisamment de surface industrielle dans le district, sans avoir besoin d’en convertir une nouvelle. Tant que la commune ne pourra pas viabiliser le terrain sur lequel se trouve le terrain principal, aucun projet de pelouse synthétique ne pourra voir le jour de l’autre côté de la buvette. Pour Joël Burkhalter, « en vue des investissements à venir, il est difficile de se lancer dans un tel projet sans aide financière ». L’apparition d’un terrain synthétique à Courrendlin n’est donc pas pour ces prochains mois. Mais l’idée n’est pas enterrée. /lgo-emu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus