La fusion des hôpitaux publics de Bâle-Ville et Bâle-Campagne n’aura pas lieu

La nouvelle entité hospitalière ne verra pas le jour, selon des résultats partiels
La fusion des hôpitaux publics de Bâle-Ville et Bâle-Campagne n’aura pas lieu

La nouvelle entité hospitalière ne verra pas le jour

L'Hôpital universitaire de Bâle ne fusionnera pas avec l'Hôpital cantonal de Bâle-Campagne (photo: archives KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS). L'Hôpital universitaire de Bâle ne fusionnera pas avec l'Hôpital cantonal de Bâle-Campagne (photo: archives KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS).

L’entité hospitalière « Hôpital universitaire Nord-Ouest », composée de quatre sites, ne verra pas le jour. Les citoyens de Bâle-Campagne ont dit oui à 66,6% à la fusion des établissements hospitaliers publics des deux Bâle. Mais le projet ne sera pas réalisé, car Bâle-Ville le refuse à 55,9%. En revanche, les citoyens de Bâle-Campagne ont dit oui par 66% des voix à une intensification de la collaboration hospitalière avec Bâle-Ville. Ils ont aussi adopté à 69,7%  une modification législative à la fusion.

En cas de « oui », le projet aurait regroupé quatre sites : Laufon, Liestal, Bruderholz pour Bâle-Campagne et l’Hôpital universitaire de Bâle pour Bâle-Ville. /ats-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus