Interventions de l’ambulance : aucun citoyen pénalisé

Un Taignon ou un Ajoulot ne sera pas prétérité par rapport à un Vadais lorsqu’il est pris en ...
Interventions de l’ambulance : aucun citoyen pénalisé

Un Taignon ou un Ajoulot ne sera pas prétérité par rapport à un Vadais lorsqu’il est pris en charge par une ambulance, même après la fermeture programmée des urgences de Saignelégier et Porrentruy. C’est l’avis du Gouvernement jurassien

Non, il n’y aura pas de citoyen jurassien pénalisé en termes de coûts de transports en ambulance. C’est ainsi que répond le Gouvernement à une question écrite du député PCSI Vincent Hennin. L’élu franc-montagnard se demandait si les Ajoulots et les Taignons ne paieront pas davantage que les Vadais lors d’interventions de l’ambulance. L’exécutif cantonal assure que le temps de prestation sera similaire à la situation actuelle, malgré la fermeture prévue des urgences à Saignelégier et à Porrentruy.

 

Des ambulances aussi à Saignelégier et Porrentruy

Le Gouvernement précise que les ambulances demeureront basées sur les trois sites de l’Hôpital du Jura. Il ajoute que les prises en charge hospitalières se feront toujours principalement à Delémont, comme maintenant. La facturation des frais de sauvetage se fonde par ailleurs sur un forfait de base « tout compris » qui englobe une heure d’intervention et 100 kilomètres. Cette distance a été mûrement réfléchie, car elle permet de couvrir l'ensemble du territoire cantonal. En somme, dès que l’ambulance sort pour du sauvetage, cela coûte 950 francs. Davantage si le temps d’intervention dépasse une heure. Davantage aussi si la distance parcourue est supérieure à 100 kilomètres, autrement dit en cas de transfert. Le Gouvernement rappelle qu’en 2014 Monsieur Prix avait conclu que le Jura était bien meilleur marché par rapport à la moyenne helvétique.

 

Le SMUR, service sur demande

Le SMUR est un service inclut dans le nouveau concept cantonal de médecine d’urgence et de sauvetage, qui doit passer prochainement devant le Parlement jurassien. Le Gouvernement souligne que le SMUR est un renfort et qu’il n’est pas engagé à chaque départ de l’ambulance. Il sera donc facturé en plus. Il est prévu que ce service soit mobilisé dans 20% des interventions primaires. Il pourrait par ailleurs permettre d’économiser certaines prises en charge de la Rega. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus