Un Jurassien sur dix concerné par la pauvreté

Le premier rapport social du canton du Jura a été présenté ce vendredi. Il indique que 6'000 ...
Un Jurassien sur dix concerné par la pauvreté

Le premier rapport social du canton du Jura a été présenté ce vendredi. Il indique que 6'000 Jurassiens vivent une véritable situation de pauvreté

Dans le Jura, il y a une personne sur dix qui est concerné par la pauvreté. C’est ce que révèle le premier rapport social du canton présenté ce vendredi. Ce sont entre 6'000 et 6'500 Jurassiens qui vivent une véritable situation de pauvreté. Un Jurassien sur quatre risque, par ailleurs, de basculer dans la précarité. Ce travail avait été demandé par une motion au Parlement jurassien il y a plus de huit ans. Ce qui explique le délai, c’est notamment la complexité du domaine. Le Service de l’action sociale a sélectionné 40 indicateurs pour cibler un fléau qui peut être expliqué par plusieurs causes. Le premier rapport social divulgué ce vendredi est appelé à être renforcé au cours des années. Il doit permettre de prendre les mesures adéquates pour lutter contre la pauvreté dans notre région. La ministre de l'Intérieur, Nathalie Barthoulot, a tenu à rappeler que  « la pauvreté est une vraie préoccupation » de l'exécutif cantonal.


L’espérance de vie est basse dans le Jura

Parmi les indicateurs sélectionnés, le Jura figure régulièrement dans le dernier tiers des cantons jurassiens. C’est le cas, notamment, en ce qui concerne les salaires, les ménages endettés ou encore le taux de chômage. Par exemple, le salaire moyen est inférieur de 13% dans le Jura par rapport à la moyenne helvétique, alors que 40% des Jurassiens ne disposent d'aucune fortune (contre 25% environ en moyenne nationale). Nathalie Barthoulot a insisté sur le fait que cela est symptomatique d'une certaine « fragilité  » de la population jurassienne. A noter que l’espérance de vie est également une des plus faibles du pays. Cela s’explique, notamment, par une consommation d’alcool à risque pour 7,7% des Jurassiens, tout comme un fort taux de fumeurs (26%).


Agir dès maintenant

Si le rapport n'est pas définitif et qu'il est appelé à être affiné, le Gouvernement jurassien n'a pas attendu pour être actif et va continuer à l'être. Il s'investit dès à présent pour limiter la pauvreté des Jurassiens. Certaines mesures ont été et vont être prises, comme tenter d'améliorer la sensibilisation des citoyens à la fumée et à la consommation d'alcool, par exemple. Le Service de l'action sociale va également se concentrer sur la densification des indicateurs du rapport. La mise en place d'un plan stratégique de lutte contre la pauvreté sera effective au début de la prochaine législature. /mle

Nathalie Barthoulot, ministre de l'Intérieur, en direct à 12h15 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus