Comment arrive-t-on aux 45 millions?

Les réformes de la fiscalité et de la péréquation pourraient coûter au pire 24 millions par ...
Comment arrive-t-on aux 45 millions?

Les réformes de la fiscalité et de la péréquation pourraient coûter au pire 24 millions par année au canton, selon le député CS-POP Rémy Meury qui s’étonne que le Gouvernement annonce un trou de 45 millions au budget 2020

Le Gouvernement avait annoncé en décembre devoir trouver 45 millions pour l'exercice 2020.  Le Gouvernement avait annoncé en décembre devoir trouver 45 millions pour l'exercice 2020. 

En apparence, les chiffres ne collent pas. Il y a deux mois, le Gouvernement jurassien avait annoncé qu’il lui faudrait trouver 45 millions de francs pour ficeler le budget 2019. Ce manque à gagner s’explique en partie par les baisses de recettes liées à deux changements majeures : celle de la fiscalité des entreprises, désormais liée à l’AVS, et celle de la péréquation. Deux réformes qui, dans le pire des cas, pourraient coûter 24 millions à l’Etat, selon Rémy Meury. Le député CS-POP a déposé une question écrite au Gouvernement. Il veut savoir d’où sortent les 21 millions restants pour arriver aux fameux 45 annoncés.


Les charges augmentent aussi

Dans sa réponse, le Gouvernement rappelle que, lors des dix derniers exercices, les dépenses ont augmenté de 17 millions par an en moyenne, soit 2%.

Selon l’exécutif, cette progression sera difficile à contenir puisque la population du canton est amenée à augmenter, et qu’il faut aussi prendre en compte l’inflation ou encore les investissements dans le numérique. Mais la plus grande partie de cette progression est à mettre sur le compte des charges de transfert, soit les dédommagements faits par exemple aux communes ou aux autres cantons. L’augmentation est particulièrement marquée dans le domaine de la santé, de la formation et du personnel.

Le Gouvernement ajoute qu’il sera indispensable de puiser dans la réserve de politique budgétaire pour atténuer le choc de la baisse des recettes. Dans sa réponse, il a également mis de côté le référendum sur le report de la baisse fiscale et l’initiative « pour les plaques moins chères ! »…deux objets dont la récolte de signatures a abouti. /vja


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus