Ligne Bâle – Genève : le comité « Liaison directe » satisfait

La Commission des transports du Conseil des Etats a accepté tacitement mardi le rétablissement ...
Ligne Bâle – Genève : le comité « Liaison directe » satisfait

La Commission des transports du Conseil des Etats a accepté tacitement mardi le rétablissement d’une liaison ferroviaire directe entre Bâle et Genève. Le comité « Liaison directe » se réjouit de la décision

Le comité  « Liaison directe » se réjouit de la décision de la Commission des transports du Conseil des Etats. Le comité  « Liaison directe » se réjouit de la décision de la Commission des transports du Conseil des Etats.

Huit ans après sa création, le comité « Liaison directe » se dit satisfait. La Commission des transports du Conseil des Etats a accepté les projets ferroviaires du Conseil fédéral. Une décision qui « revient tacitement à valider le rétablissement d’une liaison ferroviaire directe entre Bâle et Genève via Laufon, Delémont, Moutier et Granges Nord », souligne le comité « Liaison directe » dans un communiqué publié mardi. Le projet prévoit également l'aménagement d’un tronçon à double voie entre Laufon et Bâle pour un montant de plus de 130 millions de francs. Une mesure qui doit introduire une cadence à la demi-heure entre Bâle et Bienne via Delémont.

Le comité « Liaison directe » prévoit toutefois de garder un œil sur le calendrier. Selon la « Convention de Grellingen », la liaison devrait être rétablie dès 2021.

Pour rappel, cette liaison directe avait été supprimée lors de l’entrée en vigueur de l’horaire 2016, obligeant les passagers à changer de train à Bienne. /comm-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus