Carnaval, c’est aussi au bistro !

Certains restaurants de la région se mobilisent pour célébrer le carnaval. C’est le cas du ...
Carnaval, c’est aussi au bistro !

Certains restaurants de la région se mobilisent pour célébrer le carnaval. C’est le cas du Cheval Blanc à Bassecourt qui vibrera cette année pour la 30ème et dernière fois

Bernadette Vallat se prépare à son dernier carnaval au Cheval Blanc à Bassecourt. Bernadette Vallat se prépare à son dernier carnaval au Cheval Blanc à Bassecourt.

C’est un lieu incontournable des fêtards du carnaval du Jura qui vit ses dernières heures. Le restaurant du Cheval-Blanc, « chez la Dette », à Bassecourt, fermera ses portes après mardi gras. Voilà trente ans que l’établissement se met sur son 31 à chaque carnaval. Et ce ne sont pas les deux halles ouvertes pour l’occasion qui font vraiment de la concurrence aux bistros du village vadais pendant le carnaval. Il s’agit, au contraire, « d’une offre complémentaire », selon Bernadette Vallat, patronne haute en couleurs du Cheval Blanc.


De la préparation et du courage

« Chez la Dette », la fièvre monte dès ce vendredi soir. Mais cela fait déjà un mois que les coulisses sont agitées. Bernadette Vallat s’en donne à cœur joie : carnaval, elle « adore ». « Les gens sont fous et j’aime ça », clame-t-elle haut et fort. Voilà un mois que le Cheval Blanc est décoré de confettis. Ces jours, cette femme dynamique et attachante passe des heures aux fourneaux. Elle prépare 100 litres de soupe aux oignons et pas moins de 45 kilos de tête de veau. Car faire carnaval dans un restaurant, c’est aussi ça ! « La Dette » n’attend que vendredi soir et l’arrivée des premiers fêtards pour une 30e et dernière cuvée dans son Cheval Blanc… qui galopera pour la dernière fois. /mle

Bernadette Vallat, patronne du Cheval Blanc, va vivre des heures agitées :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus