Plein d'idées qui restent à réaliser

La coach de ville Anaïs Cuenat entend bien faire bouger les choses à Porrentruy. Après 6 mois ...
Plein d'idées qui restent à réaliser

La coach de ville Anaïs Cuenat entend bien faire bouger les choses à Porrentruy. Après 6 mois d'exercice, plusieurs projets sont à bout touchant

La coach de ville entend notamment réaffecter les vitrines vides de la ville, afin d'en faire des espaces d'exposition et de publicité (photo : archives). La coach de ville entend notamment réaffecter les vitrines vides de la ville, afin d'en faire des espaces d'exposition et de publicité (photo : archives).

C’est une coach de ville qui fait l’uninamité : à Porrentruy, Anaïs Cuenat a été nommée en septembre 2018 pour rendre la ville plus vivante, mais aussi pour faire office de relais entre l’administration, les habitants, les touristes et les commerçants du coin. Et après 6 mois d'exercice, les acteurs de la cité des Princes-Evêques se disent satisfaits des missions menées par Anaïs Cuenat. Ils relèvent aussi une meilleure communication.

La manager de ville a été conviée à plusieurs séances de l’union des commerçants d’Ajoie. Là, des pistes ont été lancées, notamment pour réaffecter les vitrines vides de Porrentruy. Des espaces qui pourraient être utilisés comme lieux d’exposition ou de publicité, selon Anaïs Cunat.

D’autres idées pourraient voir le jour en 2019, notamment une manifestation estivale rue des Malvoisins, ou encore la réalisation d’un calendrier pour annoncer les principaux événements de la ville et faciliter leur organisation.
Pour Gabriel Voirol aussi, le bilan est positif. Le maire de Porrentruy tient à voir comment se dérouleront les prochains mois. Il n’exclut pas que le mandat de manager de ville pourrait être renforcé, l’année prochaine, si les besoins continuent de se faire sentir. /cto


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus