Commentaire : Pensées et arrière-pensées du CJB

Le Conseil du Jura bernois a décidé de baisser ses subventions au Musée jurassien d’art et ...
Commentaire : Pensées et arrière-pensées du CJB

Le Conseil du Jura bernois a décidé de baisser ses subventions au Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont et envisage également une réduction pour le Musée jurassien des arts à Moutier

CJB Google Maps) Le CJB, ici son siège de La Neuveville, veut réduire ses subventions au Musée jurassien d'art et d'histoire à Delémont et envisage de même pour le Musée des arts à Moutier (photo: Google Maps)

Réalisme financier ou mesquinerie ? Le Conseil du Jura bernois va réduire drastiquement – soit de 75% - ses subventions au Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont. Décision prise dans le cadre de sa planification financière 2019 – 2022. Le CJB souhaite également baisser son soutien au Musée jurassien des arts à Moutier de 17% mais « rien n’est encore décidé dans ce cas », a indiqué le président de l’institution, l’UDC Roland Benoit, dans les colonnes du « Quotidien Jurassien ». Le Conseil du Jura bernois avance des impératifs financiers pour justifier sa position, ce que contestent les élus du PSA qui dénoncent, par ailleurs, la décision du CJB. Le commentaire de François Comte :

 

Sonder les esprits - sans même parler des âmes et des cœurs - n’est déjà pas facile mais lorsque les arrière-pensées peuvent s’en mêler, l’exercice s’avère encore plus compliqué. Evitons donc le procès d’intention à l’égard du CJB. D’autant que le Conseil du Jura bernois – élu démocratiquement – est libre de ses décisions, qu’on les juge opportunes ou non.

Deux observations toutefois : le choix du CJB s’inscrit dans un contexte, celui du vote de Moutier, qui a mené à un pourrissement du climat politique dans le Jura bernois ainsi qu’entre les cantons du Jura et de Berne. Par ailleurs, la décision de baisser les subventions au musée de Delémont et peut-être également à celui de Moutier émane d’une institution – le Conseil du Jura bernois – dont les partis de droite ont cherché récemment à évincer les autonomistes de son bureau. Chacun en tirera ses propres conclusions…

Pour le canton du Jura, couper lui aussi certaines subventions à la vie culturelle dans le Jura bernois pourrait bien sûr être tentant. Il n’en reste pas moins que le Jura et le Jura bernois ont une histoire commune, un passé commun, une culture commune. Et aucune décision du Conseil du Jura bernois ne pourra rien n’y changer… /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus