En marche pour le climat !

Quelques 300 Jurassiens sont descendus dans la rue vendredi à Delémont dans le cadre de la ...
En marche pour le climat !

Quelques 300 Jurassiens sont descendus dans la rue vendredi dans le cadre de la grève internationale pour le climat

Environ 300 personnes ont pris part à la grève internationale pour le climat vendredi à Delémont Environ 300 personnes ont pris part à la grève internationale pour le climat vendredi à Delémont

« Les calottes sont cuites », « Réchauffement à prendre au premier degré », « Changeons la politique, pas le climat », ce sont les mots que l’on pouvait lire sur les pancartes des jeunes descendus dans la rue ce vendredi dans le cadre de la grève internationale pour le climat. Les manifestants se sont réunis à midi devant le Lycée cantonal de Porrentruy, avant de prendre le train pour Delémont. Au total, environ 300 personnes, selon la police locale, sont venues donner de la voix dans la capitale jurassienne.

L’objectif de la mobilisation est simple : envoyer un message clair et pacifique concernant la justice climatique. Les étudiants jurassiens ont notamment critiqué la passivité des politiciens face à l’envergure du problème. Dans son discours, Nils, un étudiant du Lycée cantonal de Porrentruy, s’est exclamé « que valent des milliers de petits ricochets face au tsunami ? ». A noter que dans le canton du Jura, une liste de revendications provisoires a été élaborée et acceptée en assemblée générale. Plusieurs pistes d’action sont proposées dans différents domaines, tels que les énergies, les transports et l’alimentation.

Plus de 59 pays, sur tous les continents, ont participé à la grève internationale pour le climat ce vendredi. Cette forme de protestation politique a été inspirée par la jeune Suédoise Greta Thunberg qui fait, depuis août 2018, des grèves scolaires hebdomadaires devant le siège du gouvernement suédois pour exiger la justice climatique. /ech


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus