Les communes taignonnes veulent une meilleure reconnaissance de leur région

Le syndicat des communes des Franches-Montagnes était réuni jeudi soir en assemblée générale ...
Les communes taignonnes veulent une meilleure reconnaissance de leur région

Le syndicat des communes des Franches-Montagnes était réuni jeudi soir en assemblée générale. Il a notamment donné son appui à un projet d’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO

Les maires des communes franc-montagnardes ont siégé jeudi soir. (Image : archives) Les maires des communes franc-montagnardes ont siégé jeudi soir. (Image : archives)

Les Franches-Montagnes à l'UNESCO ? Le syndicat des communes des Franches-Montagnes (SCFM) s’est réuni en assemblée générale jeudi soir. Les maires ont assisté à plusieurs présentations. Parmi elles, une étude sur un potentiel regroupement des triages forestiers du district, actuellement au nombre de trois. Des pistes ont été évoquées pour améliorer le système actuel, notamment avec les gardes-forestiers taignons, et un projet plus abouti sera présenté aux membres du SCFM à moyen terme.


Inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO

Autre grand projet, l’inscription des Franches-Montagnes au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’idée émane d’un groupe d’amoureux de la région, qui souhaitent une meilleure reconnaissance de ses particularités, comme les chevaux, les pâturages boisés mais aussi le patrimoine bâti de la région. Au terme de la présentation, les maires ont donné leur préavis favorable. Les initiateurs du projet espèrent ainsi avoir plus d’impact dans leurs démarches et pouvoir le mener à bien. Le président du SCFM André Tschudi, en tout cas, y croit :

Soutien à l’Hôtel CristaL

Un sujet sensible a également été abordé, quoique brièvement : l’Hôtel CristaL et sa gestion financière. Le président du conseil d’administration, Thierry Paratte, a annoncé sa démission en début de semaine. Il reproche au SCFM et la commune de Saignelégier un manque de soutien face aux critiques, devenues incessantes d’après lui. Le syndicat a réagi, mais un peu tard : les maires ont approuvé hier soir un communiqué qui affirme leur soutien au conseil d’administration, au directeur et au personnel du CL. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus