Sans étiquette, dans l'ombre des partis

Le deuxième tour de l’élection complémentaire pour la mairie de Fontenais opposera dimanche ...
Sans étiquette, dans l'ombre des partis

Le deuxième tour de l’élection complémentaire pour la mairie de Fontenais opposera dimanche Yves Petignat à Willy Scherler, deux candidats au projet similaire mais aux soutiens différents

Willy Scherler, à gauche, a obtenu 44% des suffrages exprimés au premier tour. Yves Petignat est passé à deux voix de la majorité absolue. Willy Scherler, à gauche, a obtenu 44% des suffrages exprimés au premier tour. Yves Petignat est passé à deux voix de la majorité absolue.

Tout va se jouer ce dimanche 24 mars à la mairie de Fontenais. Le deuxième tour de l'élection complémentaire va opposer Yves Petignat, candidat de l'Entente villageoise, à Willy Scherler du Mouvement FBV (Fontenais-Bressaucourt-Villars). Leurs projets se ressemblent beaucoup et sont essentiellement destinés à assainir les finances de la commune. La principale différence est à chercher du côté de leurs soutiens. Willy Scherler, sans étiquette, s'est lancé seul et a obtenu 44% des voix au premier tour. Passé à seulement deux voix de la majorité absolue, Yves Petignat est adoubé par le PDC et le groupe PS-Verts représentés au sein du Conseil communal. Bien qu'indépendant, il juge cet appui partisan indispensable pour mener une politique efficace.

Yves Petignat : « Cela permet de travailler avec la confiance des élus »

Citoyen de Fontenais depuis une cinquantaine d’années, Willy Scherler entend surtout s'appuyer sur sa bonne connaissance de la commune. Cet ancien chef d'entreprise revendique une grande proximité avec les habitants, loin de toute logique partisane. Pourtant, quelques jours avant le premier tour, le PLR avait donné une consigne de vote en sa faveur, sans que l'intéressé ne le sollicite. Si Willy Scherler précise être parti seul, il reconnait que son Mouvement FBV s'est étoffé durant la campagne.

Willy Scherler : « On va davantage agir avec l'avis de tous les citoyens »

Troisième candidat lors du premier tour avec 6% des suffrages exprimés, François De Roulet a décidé de se retirer début mars. Le report de ses soutiens sur l’un ou l’autre des candidats pourrait avoir une incidence importante sur le résultat de dimanche. /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus