Un projet pour protéger la STEP des inondations

Constructions de murs, création d’une nouvelle digue, élargissement du lit de la rivière… ...
Un projet pour protéger la STEP des inondations

Constructions de murs, création d’une nouvelle digue, élargissement du lit de la rivière… Le Syndicat pour l’assainissement des eaux de Delémont et environs veut mettre en place des mesures pour protéger la STEP de Soyhières des crues de la Birse

La STEP de Soyhières n'est actuellement pas suffisamment protégée en cas de crues de la Birse. La STEP de Soyhières n'est actuellement pas suffisamment protégée en cas de crues de la Birse.

Le SEDE veut se protéger des crues de la Birse. Le syndicat pour l’assainissement des eaux de Delémont et environs (SEDE) a lancé un projet en ce sens. Il entend mettre en place diverses mesures de protections en cas de forte montée des eaux et d’inondations, comme cela a été le cas en 2007. « C’est important que la STEP soit suffisamment protégée, car des dégâts dûs aux crues pourraient nous coûter énormément d’argent », explique Gabriel Friche, président du SEDE.

Un premier projet avait été étudié en 2009, mais celui-ci a été affiné : « Il s’agit de construire des murs, de créer des nouvelles digues ou encore de revitaliser les rives. Le projet actuel coûte plus cher que celui prévu en 2009, qui avait été estimé à 250'000 CHF », admet Gabriel Friche. Ce-dernier préfère toutefois taire le montant, tant que les délégués du SEDE n’ont pas été réunis en assemblée.

L’étude du SEDE doit désormais être analysée par l’Office de l’environnement. Si elle est validée, le crédit pourra ensuite être voté. Gabriel Friche espère voir les travaux achevés en 2021. Le SEDE devrait payer environ 50% des coûts. Le reste serait à la charge de l’arrondissement des digues de Courroux, de la Confédération et du canton. /cto 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus