Des méthodes de recrutement qui interpellent aussi le Parlement

A l’heure des questions orales, deux députés sont revenus sur les offres d’emplois de Sonceboz ...
Des méthodes de recrutement qui interpellent aussi le Parlement

A l’heure des questions orales, deux députés sont revenus sur les offres d’emplois de Sonceboz SA publiées récemment dans la presse française. Le Gouvernement a sollicité une rencontre avec l’entreprise, mais il estime que l’arsenal législatif actuel est suffisant

Les offres d’emplois de Sonceboz SA refont surface au Parlement jurassien. Les députés PLR Alain Lachat et CS-POP Rémy Meury ont, chacun, posé une question orale mercredi matin à ce sujet. Pour rappel, l’entreprise située à Boncourt avait publié plusieurs annonces dans un journal français avec des salaires libellés en euro et sans mentionner de treizième salaire. Le syndicat UNIA avait estimé que ces méthodes de recrutement allaient à l’encontre de la convention collective de travail. Les deux élus ont notamment voulu savoir ce que le Gouvernement pensait de cette façon de faire et s’il entendait infliger des pénalités dans de tels cas.

Le ministre de l’économie, Jacques Gerber, a fait part de son irritation. Il a toutefois rappelé que cette façon de faire n’était pas illégale et qu’il était du ressort des partenaires sociaux d’agir avec les outils à leur disposition. Une rencontre a toutefois été sollicitée avec l’entreprise. Jacques Gerber a estimé que l’exécutif n’envisageait pas d’instaurer des pénalités pour ce type de cas. Selon lui, l’arsenal législatif actuel est suffisant. /alr

La réponse de Jacques Gerber :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus