Géothermie : une exigence « irréalisable » pour Géo-Energie Suisse

Acceptée hier au Parlement jurassien, une motion demande d’élargir la zone de contrôle des ...
Géothermie : une exigence « irréalisable » pour Géo-Energie Suisse

Acceptée mercredi au Parlement jurassien, une motion demande d’élargir la zone de contrôle des bâtiments en amont du projet de géothermie profonde à Haute-Sorne. C'est un écueil supplémentaire pour les promoteurs

Il y aura plus de bâtiments à contrôler avant la concrétisation du projet illustré ci-dessus. Il y aura plus de bâtiments à contrôler avant la concrétisation du projet illustré ci-dessus.

De nouveaux bâtons dans les roues du projet de géothermie profonde à Haute-Sorne. Le Gouvernement jurassien devra exiger un rapport sur l’état des lieux des bâtiments dans un périmètre bien plus large que prévu initialement. Les députés du Parlement jurassien ont accepté mercredi la motion de l’élu socialiste Loïc Dobler. Seront contrôlés au minimum : tous les bâtiments de la commune de Haute-Sorne, ainsi que de Boécourt et de Saulcy. Cette demande engendrera donc davantage de coûts que prévu, faisant ainsi passer d'un million à près de dix millions l'état des lieux avant le projet. Mais est-ce vraiment faisable ? Pour Oliver Zingg, responsable du projet Haute-Sorne pour Géo-Energie Suisse, cette demande n’est pas réalisable : elle demande techniquement plus de temps que prévu, mais également plus de spécialistes. Aussi, pour Olivier Zingg, « élargir la zone n’apporterait rien de plus par rapport aux bâtiments que nous avions déjà prévu de contrôler. L'échantillon choisi était très représentatif ».

Ce n’est pas la première fois qu’une motion veut limiter la concrétisation du projet. En décembre dernier, la motion de Christian Spring souhaitait l'arrêt du projet. Avec cette nouvelle décision, faut-il encore insister ? Pour Olivier Zingg, ce projet est légitime : « Il a été validé par le Tribunal fédéral et s’intègre parfaitement dans la stratégie énergétique cantonale et fédérale ». Le chef du projet maintient qu’il va continuer à s’engager pour sa réalisation./vma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus