Les femmes pourront faire Baitchai à Saignelégier

Samedi, le comité du Baitchai de la commune a décidé d’ouvrir la manifestation à la gente féminine ...
Les femmes pourront faire Baitchai à Saignelégier

Samedi, le comité du Baitchai de la commune a décidé d’ouvrir la manifestation à la gente féminine, après qu’une pétition a été déposée par quatre jeunes femmes de la région fin mars

Le comité du Baitchai a décidé samedi d'ouvrir l'événement aux femmes. (Photo : archives) Le comité du Baitchai a décidé samedi d'ouvrir l'événement aux femmes. (Photo : archives)

Elles pourront battre le rythme au prochain Mardi Gras. Les femmes de Saignelégier ont désormais accès à la traditionnelle manifestation de carnaval. Le comité du Baitchai de la commune a décidé samedi, lors de son souper de clôture, d’ouvrir l’évènement à la gente féminine, après qu’une pétition a été déposée par quatre jeunes femmes de la région fin mars. 


Un tiers d’irréductibles

« On a remarqué qu’il y avait quand même des irréductibles, constate Olivier Luder, chef du Baitchai de Saignelégier. Leurs arguments avaient trait à la tradition, et au fait que les hommes chantent, parfois, des chansons paillardes. Ils ne voulaient pas que l’arrivée des filles change cette ambiance particulière. » Après discussions, la participation de la gente féminine au Baitchai a été acceptée avec deux tiers des voix. 


Une décision mûre

Depuis plusieurs années déjà, certaines femmes de la commune revendiquaient le droit de participer. «On peut dire que le sujet était mûr, se réjouit Olivier Luder. Des filles, l’année passée, sont venues me dire qu’elles se dessineraient des moustaches l’année prochaine pour participer. Il y a aussi le fait que les filles font Baitchai depuis leur plus tendre enfance et qu’elles ne pouvaient plus participer en sortant de l’école. C’était frustrant pour elles». /lme

Olivier Luder, chef du Baitchai de Saignelégier, explique qu’il y a eu débat 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus