La première pierre symbolique de l'EMS Presqu’île Sorne est posée

Exploitant, investisseur et autorités cantonales et communales se sont retrouvés sur le chantier ...
La première pierre symbolique de l'EMS Presqu’île Sorne est posée

Exploitant, investisseur et autorités cantonales et communales se sont retrouvés sur le chantier mardi après-midi. L'établissement médico-social devrait ouvrir ses portes au printemps prochain à Delémont

Joël Bindit, directeur de La Jardinerie, Nicolas Crognaletti, directeur de la division romande de Tertianum, Jacques Gerber, ministre jurassien de la santé, Damien Chappuis, maire de Delémont et Sylvain Pelletier, membre de la direction de la Compagnie des parcs. Joël Bindit, directeur de La Jardinerie, Nicolas Crognaletti, directeur de la division romande de Tertianum, Jacques Gerber, ministre jurassien de la santé, Damien Chappuis, maire de Delémont et Sylvain Pelletier, membre de la direction de la Compagnie des parcs.

L'établissement médico-social Presqu'île Sorne devrait ouvrir ses portes au printemps prochain à Delémont. La première pierre symbolique a été posée mardi après-midi à la route de Bâle, en présence du groupe Tertianum, exploitant, de la Compagnie des parcs, investisseur, et des autorités cantonales et communales. Le coût du bâtiment atteint 15 à 16 millions de francs, provenant du seul investisseur privé. Quarante-et-un appartements protégés et vingt-six lits en EMS sortiront de terre.   

Les EMS du Jura ont un taux d'occupation très élevé

Les places en établissements médico-sociaux et unités de vie psycho-gériatriques se font rares dans le Jura, qui compte plus de 600 lits en EMS, quelque 120 lit en unité de vie psycho-gériatrique et plus de 80 appartements protégés. Il faut compter deux mois à deux mois et demi d'attente pour obtenir une place dans une institution du canton.

« Le vieillissement de la population est marqué », estime Sophie Chevrey-Schaller, adjointe au chef de Service de la santé publique du Jura. « Les personnes qui entrent en institutions ont besoin d’un plus grand encadrement que dans le passé », précise-t-elle.

Sophie Chevrey-Schaller : « Le taux de remplissage approche les 100% »

Une cinquantaine de personnes âgées patientent actuellement dans un lit de l'Hôpital du Jura, en attendant de pouvoir entrer en institution. 

Sophie Chevrey-Schaller : « Il n’y a pas cinquante lits d’attente de placement en résidence à l'HJU» 

Sophie Chevrey-Schaller, adjointe au chef de Service de la santé publique du Jura. Sophie Chevrey-Schaller, adjointe au chef de Service de la santé publique du Jura.

A l’horizon 2022, le Gouvernement jurassien souhaite privilégier le maintien des aînés à domicile, développer les centres de jour et les appartements protégés et enfin renforcer la prise en charge des personnes souffrant de troubles cognitifs. /mmi

Le futur EMS Presqu'île Sorne sur le terrain des anciens Abattoirs (image: Ville de Delémont). Le futur EMS Presqu'île Sorne sur le terrain des anciens Abattoirs (image: Ville de Delémont).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus