Les campagnols, un vrai fléau pour les agriculteurs jurassiens

Les petits rongeurs ravagent les sols de la région, en particulier aux Franches-Montagnes. ...
Les campagnols, un vrai fléau pour les agriculteurs jurassiens

Les petits rongeurs ravagent les sols de la région, en particulier aux Franches-Montagnes. Des moyens de lutte existent, mais ils ne suffisent pas à juguler les populations, actuellement en pleine explosion

Les campagnols font d'importants dégâts dans les pâturages. Les campagnols font d'importants dégâts dans les pâturages.

Les campagnols envahissent les Franches-Montagnes. Les petits rongeurs font de gros dégâts dans les pâturages, en particulier aux Franches-Montagnes. Ils rongent les racines des herbes, qui sèchent et ne suffisent donc plus à nourrir le bétail. La population de campagnols fluctue selon des cycles qui durent environ 7 à 8 ans, et un pic est maintenant amorcé. Les petits rongeurs se multiplient dans la région, et ils sont particulièrement dévastateurs dans les pâturages des Franches-Montagnes. Les agriculteurs luttent contre l’invasion, mais leurs moyens sont limités. Les méthodes de piégeage et de gazage sont toutefois envisageables, si elles sont appliquées avant un pic de population. Les explications de Philippe Bircher, agriculteur au Noirmont :

Une alternative à ces méthodes existe : la lutte biologique. Elle consiste à combattre les invasions de campagnols en favorisant leurs prédateurs naturels. La fondation rurale interjurassienne a notamment installé des nichoirs pour l’un d’eux, le faucon crécerelle. Elle collabore avec l’association ornithologique franc-montagnarde, « le Pèlerin », qui suit les populations de faucons. Le président de l’association, Martial Farine, explique le rôle que le rapace peut jouer :

Philippe Bircher et Martial Farine le déplorent toutefois, aucun de ces moyens de lutte n’est suffisant pour contenir la pullulation de campagnols. Aussi bien les pièges que les prédateurs permettent uniquement de la limiter. 


La lutte organisée

AgriJura, en partenariat avec la Fondation rurale interjurassienne et soutenu par l’Office fédéral de l’Agriculture, a mené durant trois ans un projet de lutte collective contre les campagnols dans les Franches-Montagnes et le Clos-du-Doubs. Le rapport de ce projet de lutte collective vient d’être rédigé. Conseiller agricole la FRI et responsable de la mise en place du projet, Yann-David Varennes était en direct lundi dans La Matinale :

/nbe-lbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus