Les opposants jurassiens à la RFFA entrent en campagne

Le comité « non à la RFFA » a présenté mardi ses arguments. Il estime que la réforme fiscale ...
Les opposants jurassiens à la RFFA entrent en campagne

Le comité « non à la RFFA » a présenté mardi ses arguments. Il estime que la réforme fiscale des entreprises et du financement de l’AVS est une véritable tromperie

Les opposants à la RFFA craignent des coupes dans les prestations publiques (ci-dessus l'affiche de campagne du Syndicat suisse des Services publics). Les opposants à la RFFA craignent des coupes dans les prestations publiques (ci-dessus l'affiche de campagne du Syndicat suisse des Services publics).

Les Jurassiens qui militent pour le « non » à la RFFA s’organisent. Un comité composé notamment des Verts, du CS-POP et de la Jeunesse socialiste jurassienne s’est constitué. Il a présenté mardi ses arguments à la presse. Ses membres estiment que la réforme fiscale des entreprises et du financement de l’AVS sur laquelle les Suisses se prononcent le 19 mai est une « véritable tromperie ». Selon eux, les pertes provoquées par le projet seront trop importantes pour les collectivités publiques. Ils craignent de nombreuses coupes dans les prestations à la population.

La réforme prévoit d’abolir les avantages fiscaux des multinationales. Divers outils seront toutefois proposés aux entreprises pour qu’elles puissent bénéficier de déductions supplémentaires. La plupart des cantons devraient, par ailleurs, baisser leur taux d’imposition du bénéfice pour rester concurrentiels. Le comité estime qu’il s’agit de cadeaux qui ne font que renforcer la concurrence fiscale intercantonale et internationale.

Jean Parrat du CS-POP nous présente le point qui ne lui convient pas en particulier dans la RFFA : 

Un volet AVS critiqué 

Le fait de lier l’AVS à la réforme fiscale des entreprises pose également problème au comité. Selon les opposants, ce volet ne constitue qu’une « carotte sociale ». Si deux milliards de francs supplémentaires seront versés chaque année à l’AVS, aucune augmentation des rentes n’est prévue et une hausse de l’âge de la retraite des femmes reste dans le pipeline. /alr 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus