Une saison courte mais intense pour les téléskis jurassiens

Les jours d'ouverture ont augmenté cette saison par rapport à l'exercice 2017-2018. Les installations ...
Une saison courte mais intense pour les téléskis jurassiens

Les jours d'ouverture ont augmenté cette saison par rapport à l'exercice 2017-2018. Les installations des Breuleux et des Genevez attendent un léger bénéfice

Les installations des Breuleux ont ouvert 40 jours cette saison, contre 19 lors de l'exercice 2017-2018 (photo: archives). Les installations des Breuleux ont ouvert 40 jours cette saison, contre 19 lors de l'exercice 2017-2018 (photo: archives).

Le millésime 2018-2019 a été bref mais soutenu pour les téléskis jurassiens. Les Breuleux et Les Genevez se réjouissent d’une « bonne saison ». Ils ont dénombré plus de jours d’ouverture pour les pistes et s'attendent à un léger bénéfice.


40 jours d'ouverture aux Breuleux

« Si toutes les saisons étaient comme ça, on serait bien content ! », a expliqué Ismaël Willemin, responsable d'exploitation du téléski des Breuleux. L’installation a ouvert 40 jours cette saison, entre début janvier et fin février. C’est près de deux fois plus que pendant la saison 2017-2018. La fréquentation moyenne a atteint 200 à 300 personnes par jour.

Une déception toutefois  : la fréquentation pendant la semaine blanche a été moins bonne qu’attendue. « La météo a été trop printanière. Les gens étaient déjà passés à autre chose », selon le responsable de l’exploitation.

Les frais de fonctionnement seront ainsi couverts. Ismaël Willemin attend un léger bénéfice. Il permettra d’investir dans de nouveaux archers et de nouveaux éléments techniques.


Une saison très concentrée aux Genevez

La saison a été « bonne », estime Laure Negri, responsable des installations des Genevez. Elle a dénombré 23 jours d’ouverture, une dizaine de plus que pour la saison 2017-2018.

Une saison là aussi très concentrée, avec un démarrage tardif mi-janvier et une fermeture fin février. «  Une période intense puisque nous n’avons fermé qu’une seule journée», explique Laure Negri. Les pistes des Genevez ont elles aussi connu une fréquentation moins bonne que prévue pendant la semaine blanche.

Un léger bénéfice est attendu. La station a prévu d’investir à moyen terme dans un nouveau moteur pour ses installations. /mmi  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus