La communication cantonale autour des bourses d’études est suffisante

Le Gouvernement jurassien a répondu à une question écrite du député suppléant Michel Etique ...
La communication cantonale autour des bourses d’études est suffisante

Le Gouvernement jurassien a répondu à une question écrite du député suppléant Michel Etique. L’élu PLR s’inquiétait de l’efficacité du système de communication concernant les subsides de formation. Il est efficace, a répondu le Gouvernement

Photo : archives Photo : archives

La communication autour des bourses d’études et des déductions fiscales dans le canton du Jura n’est pas trop complexe. C’est la réponse du Gouvernement jurassien à une question écrite du député suppléant Michel Etique. Dans son texte, l’élu PLR de Bure souhaite connaître les différents canaux de communication à destination des étudiants et des parents et surtout savoir s’ils sont efficaces. C’est le cas, répond le Gouvernement qui estime que le système actuel garantit une information « accessible, régulière et complète. »

Dans sa réponse, l’exécutif dresse la liste des différents moyens de communication en matière de bourses d’études. Il rappelle notamment que plusieurs communiqués sur le sujet ont été transmis aux familles ; en 2018 après l’entrée en vigueur de la nouvelle législation, ainsi qu’en 2019. De plus, chaque année, la Section des bourses (SBP) transmet aux établissements de formation une fiche informative concernant les subsides. Ce sont ensuite les établissements qui se chargent d’informer les étudiants. Des documents qui sont également accessibles sur le site internet de la SBP, qui se tient à disposition du public, rappelle encore le Gouvernement.


La population a également le devoir de s’informer

Dans sa question, Michel Etique souhaite s’assurer que ces moyens de communication touchent toutes les familles jurassiennes concernées. Le Gouvernement répond qu’ils sont suffisants, mais qu’il ne peut en revanche pas « garantir que toutes les familles portent l’attention nécessaire aux communications qui sont faites. L’exécutif rappelle également « qu’il relève de la responsabilité individuelle de s’informer et si besoin, de se renseigner. »

Enfin, concernant les déductions fiscales, le Gouvernement précise encore que le service des contributions « procède, cas échéant, aux corrections nécessaires afin que la taxation de chacun soit arrêtée de manière conforme aux dispositions légales en vigueur. » /tna


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus